Camelot

Publié le par Hauteclaire

En écho à cette photo de Plume d'ambre

 

 

Du fond de la vallée monte, imperceptible, le souffle du dragon.

Sous la couronne des arbres,  au plus loin de la forêt impénétrable,

Résonnent encore les chants et le bruit des armes.

Une épée s’est brisée, au fond de l’eau retournée et l’esprit de l’enchanteur

Erre sous la frondaison, prisonnier de ses charmes.

Arthur, Guenièvre, leurs noms disparaissent  dans les méandres du temps.

Lentement la brume recouvre, pierre après pierre,

Les murailles de Camelot.

 

 

 

Pour la communauté d'Adamante "scalp" ce premier article en symbiose

 

 

Publié dans les poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

flipperine 22/10/2011 17:37



bo  week end à toi



Plume d'Ambre 20/10/2011 20:47



Je suis très touchée que ma photo ai pu t'inspirer ainsi.. C'est superbe.
Je te remercie d'un tel partage !



dame_blanche 19/10/2011 21:12



Très beau.



Anne 19/10/2011 19:32



Merci Hauteclaire, pour tes mots qui font revivre Camelot et me donne de revoir la très belle photo d'Ambre de Plume. Gros bisous



valdy 19/10/2011 19:26



"Lentement la brume recouvre, pierre après pierre, Les murailles de Camelot."


Très beau,  ....


Valdy