Cyril et l'extra terrestre

Publié le par Hauteclaire

Voici la première  d'une série d'aventures qui a beaucoup marqué notre ami Cyril 

 

 

 

 

005.gif

 

 

 

C’était la révolution dans le royaume Pc ! Un visiteur était arrivé sans être invité, tout à fait par hasard. Un observateur qui explorait le net tout entier, depuis l’extérieur, de manière très discrète, et qui s’était arrêté dans le royaume Pc.

Il venait de très loin et était à présent en conférence avec Magnus Discus, après avoir fait sensation en posant son vaisseau spatial dans les jardins, juste en face du château (il avait pensé à s’installer sur une allée gravillonnée, sans abîmer les fleurs ou les arbres fruitiers)

Tout le monde était accouru et avait vu descendre le voyageur, vêtu de sa belle combinaison argentée, pendant que des gardes de la suite personnelle de Magnus arrivaient à toute allure pour examiner le programme du vaisseau, et voir s’il ne s’agissait pas d’une attaque virale particulièrement insidieuse et offensive.

Rien n’avait été détecté et le voyageur était entré dans le château entouré de tout une escorte de gardes, entre une double haie d’habitants, qui, rassurés, esquissaient des sourires de bienvenue.

La conférence durait, mais déjà des informations filtraient et couraient dans tout le royaume surexcité.

Un extra-terrestre !

Le visiteur faisait partie du programme d’observation et d’étude d’un vaisseau stationné dans la ceinture d’astéroïdes, après l’orbite de Mars. Il venait de très loin dans la galaxie, en simple mission d’observation, et s’était approché du système solaire en voulant étudier le soleil, Jupiter et Saturne. Puis, un peu par curiosité, il s’était dirigé vers la terre, pour voir quelle était son évolution, plutôt surpris de voir une technologie qui avait beaucoup évolué en peu de temps.

On avait donc pris le temps d’étudier, le plus facile étant de parcourir le réseau de communications. De nombreux modules d’exploration avaient été lancés dans toutes les directions et celui-ci était arrivé dans le royaume au détour d’une connexion.

Cyril était rentré du blog à toute vitesse, aussi excité que ses voisins, et était allé vers les appartements de Magnus pour essayer d’en savoir plus.

Le sixième étage, où le grand mage du royaume Pc demeurait, était bien sûr encore encombré de curieux qui attendaient en bavardant avec animation, interrogeant les gardes de service devant la porte.

A ce moment précis, celle-ci s’ouvrit, laissant le passage au visiteur, qui sortait en souriant, raccompagné par un Magnus non moins détendu. Tous deux furent immédiatement entourés d’habitants voulant tout savoir des voyages et des découvertes faites par le vaisseau père et son équipage. Magnus s’écria :

     –  Laissez-le un peu respirer ! Il a promis de faire une petite conférence, mais en attendant il va prendre quelque repos ici.

Et avisant Cyril, qui dépassait toutes les têtes :

     –  Cyril ! viens un peu par ici.

Le petit dragon, toujours intimidé par Magnus, s’approcha immédiatement

     –  Cyril, tu vas guider messire Lance jusque chez messire Word où il passera la nuit.

     –  Bien messire Magnus, tout de suite.

La curiosité générale avait été provisoirement satisfaite avec la promesse de la conférence, et l’étage se vidait peu à peu, laissant Cyril et Lance aller de concert vers la connexion ascenseur qui les mènerait au cinquième.

     –  Bonjour, fit le dragon.

     –  Bonjour Cyril, répondit Lance, d’une curieuse voix chantante et haut perchée.

Ravi de te rencontrer. J’avoue qu’en me posant un peu en catastrophe je ne pensais pas être aussi bien reçu. J’étais perdu et devais recharger mes moteurs, vois-tu. Cet atterrissage n’était pas prévu.

     –  C’est une chance pour nous, alors, répliqua Cyril.

C’est la première fois que nous recevons un visiteur qui vient de si loin !

Tout en bavardant, Cyril et Lance se regardaient un peu à la dérobée. L’extra-terrestre avait l’allure générale d’un humain, mais avec une peau d’un joli vert pâle, des yeux immenses tout aussi verts, sans trace de blanc, et de cheveux d’un blond très pâle.

     –  Et toi tu es… ? hasarda Lance, un peu incertain.

     –  Un dragon. Je fais partie d’un fichier de contes et légendes.

     –  Et bien tu es mon premier dragon aussi, répondit Lance gaiement.

Tout en bavardant, ils étaient arrivés au cinquième étage, devant la porte de messire Word. Cyril frappa, et tendit l’oreille pour guetter la réponse.

Rien ne vint, et après une deuxième tentative infructueuse, Cyril se tourna vers Lance :

     –  Il n’est vraiment pas là ! Que dirais tu de venir prendre un petit quelque chose chez moi ?

Un chocolat par exemple.

     –  Un chocolat ?

     –  Tu ne sais pas ce que c’est ? Il faut absolument que tu goûtes !

Un moment après, les deux nouveaux amis, attablés devant une tasse de chocolat fumant et des petits gâteaux secs, bavardaient avec animation des voyages dans l’espace et internet.

Lance était particulièrement intéressé par l’arrivée de Cyril dans l’univers web, après être sorti d’un livre, et fait deux incursions dans le monde réel.

     –  Tu défis toutes les lois de la physique Cyril ! s’était écrié Lance.

     –  Ben, c’est peut-être parce que je viens d’un livre de contes et légendes ?

La réponse avait fait rire Lance.

Après la deuxième tasse de chocolat, le dragon avait proposé, un peu timidement :

     –  Veux-tu rester ici pour la nuit ? J’ai une chambre d’amis, et l’appartement est très tranquille.

Lance avait accepté avec grand plaisir, et le temps de prévenir messire Word, les deux compères étaient installés pour dîner, accompagnés de Fantasty, et de la fée Lilas, les amis les plus proches. C’est alors que Lance avait exposé sa proposition :

     –  Veux-tu venir faire un tour de galaxie, Cyril ?

Ainsi interpellé le petit dragon avait failli s’étrangler dans sa dernière tasse de chocolat.

     –  Je peux, tu crois ?

     –  Bien sûr ! Notre capitaine est quelqu’un de très ouvert. Je suis certain que ce sera possible.

     – Il faut quand même demander la permission à Magnus, avait rappelé Fantasty, d’un ton sentencieux.

Tout le monde était allé se coucher peu après, et le petit dragon passa un bon moment à se tourner et se retourner dans son lit, sans pouvoir trouver le sommeil. Un voyage dans l’espace, le vrai. Il ne savait pas trop comment cela allait se passer, mais c’était terriblement excitant !

N’y tenant plus, il s’était relevé pour aller à la fenêtre et regarder le vaisseau spatial posé un peu plus loin, dont la coque brillait doucement sous la lune.

Quelques heures après, le royaume Pc était à nouveau sur le pied de guerre pour voir repartir le visiteur. Même Magnus Discus était à sa fenêtre. Inutile de dire que le fonctionnement du royaume était assez perturbé ! Ce matin-là, obtenir une connexion fut très difficile, au grand désespoir et exaspération de toute la famille de Cerise.

Lance donna la petite conférence promise, dans la grande salle de réception. Une pièce immense, tout en parquet, grandes fenêtres et miroirs, pleine à craquer d’habitants venus l’entendre parler de ses voyages, et de la galaxie. Puis suivi de Cyril, il se dirigea vers son vaisseau, tout le royaume présent pour les voir décoller. Bien des regards envieux accompagnaient le dragon !

Une porte s’ouvrit dans la coque, une échelle descendit jusqu’au sol, que Lance escalada prestement, suivi d’un Cyril tout à la fois, ravi et inquiet. Et s’il se perdait en cours de route ?

Mais Lance était un pilote expérimenté; il n’y avait pas de raison de s’inquiéter.

A l’intérieur, ce n’était pas très grand, des parois en métal, une grande ouverture sur l’extérieur, une sorte de table d’orientation au centre où s’affichaient les données de vol, c’était tout.

Lance tapa rapidement les instructions et le vaisseau s’éleva au-dessus des jardins et des mains qui s’agitaient pour souhaiter bon voyage, pivota et se dirigea vers la connexion toute proche qui menait vers les flux internet. Le pilote était expérimenté, et trouver la route qui allait les ramener directement vers le vaisseau père était un jeu d’enfant. Ils foncèrent bientôt le long d’un réseau à peu près désert, rejoint par quelques autres navires, qui allaient dans la même direction.

     –  Des collègues, fit Lance, en les désignant vaguement.

Tout le monde est rappelé au bercail.

Une nouvelle connexion, et bientôt le vaisseau de Lance entrait dans un autre système que celui de l’internet terrien.

Que de différences ! Des signes inconnus pour communiquer, une vitesse de débit bien supérieure, des dizaines d’explorateurs qui allaient et venaient, apportant des informations sur la position du navire et son entourage, tout en les analysant. Cyril eut à peine le temps de voir que déjà ils étaient amarrés, au cœur du royaume ordinateur de bord.

     –  Viens Cyril, sortons, fit Lance.

     –  Tu vas me présenter au mage qui dirige ce royaume ?  fit Cyril, très impressionné.

   –  Personne ne dirige ici, répondit Lance, avec un sourire. Nous travaillons tous sous notre responsabilité. Le commandement vient du capitaine du navire, auquel nous rendons compte directement.

     –  Comment est-ce possible ? Fit Cyril très surpris, vous avez chacun un programme  pour apparaître sur l’écran ? Chez nous, tu as vu, il n’y a que les maîtres de dossier qui le peuvent.

     –  C’est mieux que cela, tu vas voir !

Lance le précéda dans des couloirs fortement éclairés, où allaient et venaient une quantité incroyable d’explorateurs. Des bonjours brefs mais chaleureux étaient échangés en chemin, personne n’avait le temps de chômer !

     –  C’est parce que nous sommes en pleine mission, fit Lance, ça peut être beaucoup plus calme et convivial.

Ils pénétrèrent tous deux dans une pièce brillamment  éclairée. Au même moment deux autres explorateurs en sortaient :

     –  Dépêchez-vous ! on vous attend là-haut ! Le capitaine veut vous voir avant de partir.

     –  Le capitaine ? fit Cyril, complètement perdu.

Qu’est-ce que cela veut dire ? Nous allons apparaître sur son écran, comme moi dans mon blog pour Cerise et ses amies ?

Lance eut un large sourire :

     –  C’est bien mieux ! nous disposons d’une interface qui nous transforme en hologrammes. Nous pouvons nous déplacer dans le navire comme n’importe quel personnel d’équipage. Nous sommes visibles, nous avons des sensations, et nous sommes même matériels, pas seulement des images.

Et avant que Cyril ait le temps de répondre, il le poussa dans une sorte de grande armoire aux parois transparentes, entra dans une autre.

Les portes se fermèrent, un large faisceau vert balaya le corps de Cyril…

 

A suivre…

 

et pour le challenge dragon de Catherine !

 

ChallengeDragonSpecial

 

Publié dans Cyril le dragon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MC 16/02/2013 08:28


Voilà Cyril repartit dans de nouvelles aventures, on attend la suite mercredi prochain. Bon week-end et gros bisous

Nina Padilha 14/02/2013 17:02


IL est attachant, le petit dragon...
J'ai hâte de savoir la suite.
Bisous !

Hauteclaire 15/02/2013 02:14



Merci Nina,


la suite à mercredi


Des bisous à toi



FRANCINE CLIO 13/02/2013 11:06


Et si , un jour , ça arrivait ....Est-ce possible ? 


En tout cas , j'adore toujours !!!


Gros bisous , Geneviève .



Hauteclaire 15/02/2013 02:19



Qui sait, nous sommes peut-être observés ... (auquel cas ils doivent s'arracher les cheveux s'ils en ont)
Merci Francine, le dragon et moi t'envoyons de gros bisous bien flambés



margaux33 13/02/2013 09:02


toujours aussi merveilleux ; bises bonne journée

Hauteclaire 15/02/2013 02:27



Merci Margaux


Gros bisous à toi



jill bill 13/02/2013 08:12


Un Cyril tjs aussi sympa !  Et après oui... Merci Hauteclaire... Bises de jill

Hauteclaire 15/02/2013 02:31



Merci à toi Jill


de continuer de lire si fidèlement les aventures du dragon


De gros bisous