Cyril et le dragon de pierre

Publié le par Hauteclaire

2010_09_19-Cathedrale-Beauvais--10-.jpg

 

 

 

 


Cyril aurait pu rester là pendant des heures, et d’ailleurs, il avait certainement passé des heures, assis sans bouger, à regarder.
Il était déjà passé de nombreuses fois devant ce site, sans y entrer. Faute de temps, il y avait toujours tellement à faire. Son blog à tenir, les amis, des études, de la lecture, et puis bien sûr Abby, sa fiancée. Il allait presque tous les jours la voir dans le site des pirates des mers du Sud, en profitant pour naviguer avec eux.
Quelle vie idéale, même s’il lui tardait qu’ils soient mariés, et qu’Abby vienne s’installer avec lui, dans le château du royaume Pc. A moins que lui n’aille s’installer chez les pirates ? La question restait en suspens, et les deux dragons pensaient, sans vraiment le dire, que les allées et venues seraient quasi quotidiennes !
Cyril était donc intrigué depuis longtemps par ce site, et ce jour-là, une inspiration, ou se dire qu’il n’était pas aussi pressé que de coutume ? Il ne savait pas vraiment, mais Abby ne l’attendait pas avant un moment, alors il était entré.
C’était grandiose.
Le site était très calme, le petit matin à cet endroit du net, et il n’y avait personne, seulement la construction. Cyril savait que dans le monde réel, comme dans le monde virtuel, ceux qui l’avaient construite l’appelaient cathédrale. Bien sûr aussi, il en avait vu de nombreuses dans ses livres, ou sur son écran, mais être devant … C’était tout autre chose !
Il se sentait pris de respect, intimidé, un peu écrasé devant les tours, la façade, la dentelle de pierre, la rosace. Le clocher s’élançait vers le ciel, découpant sa flèche sur le bleu pur du matin. On aurait dit qu’elle allait atteindre le soleil qui se levait lentement. Et puis le silence qui habitait cet endroit …
Cyril avait fait le tour de la grande place sur laquelle la cathédrale se dressait, en volant lentement, prenant le temps d’observer tous les détails de l’architecture, montant et descendant, tout en restant à une certaine distance. Entrer ? Non, il ne s’en sentait pas capable, pas ce jour-là. Puis il s’était assis, sur un petit banc de bois, qui faisait face à la grande porte d’entrée garnie de ferrures compliquées, et il y était resté, sans bouger, pendant que le jour se levait complètement.
Pourquoi n’y avait-il personne pour venir voir une telle merveille ? La question avait vaguement traversé l’esprit de Cyril, puis était repartie, plongé qu’il était dans sa contemplation.
Un rayon chaud vint le frapper au coin du museau, le sortant de son immobilité, il était tard ! Abby ne serait pas contente, ou inquiète, il fallait rentrer. Cyril se leva, étirant ses ailes, et se préparant à reprendre la connexion toute proche, se promettant de revenir avec elle.
Il s’éleva de quelques mètres, et était presque arrivé, quand il entendit :
─ Ouhou ! Ami dragon !
─ Hein quoi ? fit Cyril avec un sursaut.
─ Par ici, monte !
Cyril se retourna, plus que perplexe, se dirigeant vers le son entendu. Qu’est-ce que cela voulait dire ?
─ Par ici, plus haut !
Encore quelques battements d’ailes, et Cyril était arrivé à la hauteur du clocher, tout en haut ou presque de la cathédrale, quand il découvrit la source des appels, et en resta ébahi.
Un petit dragon de pierre était sculpté là, posé sur une corniche, invisible d’en bas, sans une très bonne vue, ou un appareil photo à fort grossissement. Il ne l’avait vraiment pas découvert en volant, à son arrivée. Il admira les belles ailes bien dessinées, et aussi la très jolie petite barbe qui ornait le menton de son vis-à-vis, portant par réflexe sa patte à son propre menton imberbe. Il devait être vieux ce dragon !
─ Bonjour ! fit celui-ci.
Ca me fait tellement plaisir de voir quelqu’un ! Je n’ai personne à qui parler, et les visiteurs ne me voient pas, ou alors vraiment pas souvent. Comment t’appelles-tu ?
─ Moi, je m’appelle Cyril, et toi ?
─ Je suis Gautrey, mais installe-toi !
Cyril se posa comme il put sur un bout de corniche voisin, essayant de discipliner le flot de questions qui lui venait :
─ Tu habites ici ?
─ Oui, j’ai été sculpté en même temps que la cathédrale, et depuis tout ce temps, je suis ici. Tu comprends, à cette époque, les bâtisseurs m’ont placé à cet endroit pour que je veille, pour écarter les démons, c’est qu’ils y croyaient aux démons !
─ Tu en as vus beaucoup ? dit Cyril, intrigué.
Le dragon de pierre réfléchit un instant :
─ J’ai vu beaucoup de choses, merveilleuses et terribles, et les démons n’étaient pas ce qu’ils pensaient …
Cyril ne comprit pas bien, mais sentit que les souvenirs de Gautrey ne devaient pas être toujours très bons.
─ Mais toi Cyril, raconte, d’où viens-tu ? C’est la première fois que je vois un compagnon dragon qui n’est pas en pierre !
─ Et bien, moi je vis dans le monde du web, le monde virtuel si tu veux. Avant, il y a trois ans, j’étais encore dans un livre, comme illustration, mais j’ai été scanné et depuis je suis dans le net.
─ Ah, tu étais une enluminure ! Et c’est beau le monde du net ?
─ Une vie vraiment passionnante, je voyage tout le temps, j’ai un blog, des tas d’amis, je rencontre beaucoup de monde, j’apprends …
Un gros soupir arrêta son discours :
─ Que j’aimerais pouvoir aller avec toi ! Il ne se passe plus grand-chose ici, et je m’ennuie, mais …
Cyril l’interrompit :
─ Et bien viens ! Je te guiderai, et j’en serais ravi !
─ Tu ne comprends pas, je suis en pierre, et je ne peux pas voler, ni même décoller de cette corniche !
─ Ooooh ! fit Cyril décontenancé.
Mais je peux peut-être t’aider ! Je sais un peu de magie …
─ Et puis, je ne peux pas laisser comme cela ma cathédrale ! dit Gautrey avec énergie,
Je dois veiller, même si rien n’arrive…Tu reviendras me raconter ton monde?
Cyril, navré par le ton triste de la fin de la phrase, reprit :
─ Tu peux bien voyager pendant quelques heures tous les jours, et puis tu reviens. Personne ne peut t’en vouloir pour cela ! Allez, je vais essayer de …
─ Alors petit dragon, tu veux emmener mon gardien !
Cyril sursauta violemment, et se retourna. Ce qu’il vit lui laissa la mâchoire ouverte, incapable de répondre.
Enveloppé dans de longues ailes soyeuses, baignant dans une lumière dorée comme le miel, un sourire indéfinissable aux lèvres, un ange se tenait devant eux.
─ Tu veux pratiquer la magie sur mon gardien ? reprit l’ange.
Cyril, suffoqué,  tenta de répondre :
─ Me…messire, je voulais simplement lui faire visiter un peu, il serait revenu après, bien sûr ! Nous ne voulions rien faire de mal !
─ Je sais, dit l’ange d’un ton tranquille.
Tu voudrais partir Gautrey ?
─ Je voudrais tant aller voir ce monde nouveau, avoir des amis …
L’ange parut se plonger dans ses réflexions, puis :
─ C’est bien, tu as été un bon serviteur, tu as veillé, tu peux partir, je t’y autorise.
─ Oh merci Messire ! dirent les deux dragons d’une seule voix.
Le sourire de l’ange s’accentua, indulgent, puis lentement, il disparut et au bout de quelques secondes, ne restait plus que la lumière couleur de miel.
─ Mais comment allons-nous faire ? commença Cyril.
La lumière glissa vers Gautrey à ce moment, l’enveloppant complètement, et sous les yeux émerveillés de Cyril, le dragon sembla se dédoubler. Une enveloppe de pierre restait sur la façade, et un dragon tout coloré, avec une belle barbiche se tenait devant lui, battant des ailes avec un peu de maladresse.
─ Tu as de belles couleurs !
─ Tu sais, avant tout était peint de couleurs vives ici. Pas aussi facile que je le pensais de voler !
─ Ca viendra vite, tu verras, je te donnerai des leçons, fit Cyril en riant.
Viens ! je vais te présenter à messire Magnus Discus, le grand mage de mon royaume !

 

( Cette aventure de Cyril est illustrée, et inspirée par cette photo de Parisianne qui me l'a très gentiment offerte  )

 

 

 

Publié dans Cyril le dragon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

♫ ♪ Kri ♪ ♫ 20/03/2011 14:10



Je t'ai trouvé une Elfe et son petit dragon






vivi 16/03/2011 19:08



Quelle histoire !



Hauteclaire 16/03/2011 00:40



Bonsoir MCM


et oui, j'ai un peu de mal à transcrire toutes ses aventures, mais Cyril continue sa vie trépidante


Gros bisous à toi



MCM 15/03/2011 23:09



Ce petit Cyril, il lui arrive toujours à faire de nouvelles connaissances.


 



Musardises 15/03/2011 08:27



Je suis certaine que si les pierres et autres sculpture de Beauvais lisaient ceci elles prendraient encore quelques centimètres de hauteur tant elles seraient fières d'intégrer le monde du
net.
Je lie connaissance avec Cyril, c'est un plaisir.
Bonne journée
Bises
Anne



Hauteclaire 15/03/2011 14:12



Bonjour Anne,


je suis vraiment contente de lire que tu as aimé cette aventure de Cyril que tu as si gentiment illustrée !
Le monde du net est plein de belles surprises, et d'amitiés


Avec Cyril (qui lit toujours avec moi) nous t'envoyons des bises