Cyril et le match de tennis

Publié le par Hauteclaire

Car les dragons aussi peuvent jouer au tennis !

 

XX113844

 

-  Dépêche-toi Cyril ! Ça va  commencer.
-  Me voilà, me voilà !  s’écria Cyril, en réponse à l’appel de Fantasty le violet qui l’attendait sur le pas de sa porte. Il se hâta de le rejoindre, sortant dans le couloir à la suite de son ami tout en refermant soigneusement le battant. Les deux dragons prirent leur vol pour se diriger allègrement vers la connexion reliant le royaume Pc à celui de Câble télé.
Le papa de Cerise, lui-même joueur de tennis expérimenté, voulait suivre un tournoi très réputé depuis son bureau, et avait relié les deux domaines. Il pratiquait ce sport depuis longtemps, et était accompagné de sa fille depuis peu. Cerise avait débuté, paraissait douée, et se passionnait pour cette nouvelle activité. Aussi son père avait-il acheté un logiciel d’entraînement, présentant plusieurs niveaux, pour eux deux.
L’arrivée du programme avait été tout un événement dans le petit monde de Pc, et les habitants s’étaient pressés dans le fichier pour regarder et faire la connaissance de son  propriétaire. Maître Tie.B  était un très sympathique personnage, ouvert et dynamique, presque tous avaient été voir ses démonstrations, pendant que le programme se déroulait.
Cyril et Fantasty n’avaient pas été les derniers à prendre place dans les gradins disposés sur un côté du court pour applaudir.
Maître Tie.B  avait été à la fois amusé et touché par l’enthousiasme du petit dragon qui trépignait, applaudissait à tout rompre, et avait même lancé des flammes vers le ciel pour acclamer un point particulièrement brillant. Les voisins n’avaient pas été très contents, et il n’avait plus recommencé, contrit d’avoir ainsi manqué de mettre le feu à tout une partie de programme. L’entraîneur, une fois la démonstration finie, lui avait proposé de lui donner quelques leçons :

-« Tu veux essayer Cyril ? ».

-« Moi Messire ? oh oui ! »  s’était exclamé le dragon.

Rendez-vous avait donc été pris pour le lendemain après-midi, et Cyril était rentré chez lui très excité. Il avait peu dormi, se tournant et se retournant sur son lit, sans arriver à trouver la façon de s’installer qui lui convienne pour dormir. La vérité était qu’il se sentait bien trop énervé pour se reposer : allait-il arriver à jouer quelques balles ? Depuis deux mois qu’il était arrivé dans le royaume Pc, que de découvertes ! Elles s’étaient succédées sans arrêt, et il était sûr qu’il y en aurait beaucoup d’autres à l’occasion de cette leçon. Dès l’aube venue, il avait bondi de son matelas, se rendant à l’accueil du blog de Cerise, où il était attendu pour les présentations, puis était revenu de toute la vitesse de ses ailes. Il avait fait un détour par son appartement, ramassant un sac soigneusement préparé de la veille, ainsi qu’il l’avait vu faire aux sportifs. Il n’avait pas de raquette, mais maître Tie.B allait lui prêter le matériel. Le sac contenait donc deux grandes serviettes,  pliées avec minutie, la rituelle bouteille d’eau et des petites provisions de fruits et de biscuits. Ainsi préparé, il reprit son vol, se dirigeant vers le fichier de simulation de jeu. Maître Tie.B  l’attendait tranquillement, discutant avec Fantasty, qui ne voulait rien perdre de la leçon. Cyril était arrivé, et après les saluts, avait étendu une des serviettes sur le banc de repos, et sortit sa bouteille d’eau. Il ne faisait pas vraiment chaud, se serait très agréable avait dit maître Tie.B , souriant devant la fébrilité de Cyril.

L’heure suivante avait été mémorable.
Maître Tie .B lui avait montré en premier comment tenir sa raquette. Cyril, comme tous les dragons, qui sont des êtres évolués, avait cinq doigts à ses pattes antérieures, et donc tenait très bien l’objet, trop fort même :
-« Pas si fort Cyril ! Tu vas écraser le manche ».
L’entraîneur lui avait ensuite montré le placement, une patte le long de la ligne, l’autre en retrait, le laissant faire de petits services de débutant, à la cuiller. Après une dizaine qui avait terminé dans le filet, les toutes premières réussites avaient ravi le petit dragon. Puis, finalement, maître Tie.B s’était placé de l’autre côté du filet, et ils avaient échangé des balles, Cyril s’efforçant de rattraper ce que son mentor lui envoyait tout doucement. Un léger problème s’était révélé au début de ces échanges :
-« Non Cyril ! »  s’était exclamé maître Tie.B,

-« Il faut courir pour renvoyer la balle, pas voler ! ».
Cyril avait donc couru de toute la vitesse dont il était capable, essayant de réaliser les glissades qu’il avait vu faire sur les courts de terre battue, les terminant souvent sur son ventre rebondi. L’heure de leçon s’était achevée bien trop vite, laissant un Cyril un peu essoufflé, sentant déjà les courbatures et couvert de la pointe de la queue au bout du museau de terre rouge, mais ravi. Il s’était assis sur le banc, s’était essuyé tant bien que mal, avait grignoté quelques fruits secs, en écoutant les compliments de Fantasty, se sentant comme un vrai professionnel. Depuis, il revenait régulièrement, et avait progressé, arrivant à renvoyer les balles distribuées par la machine, sous la direction de maître Tie.B
Il se remémorait toutes ces leçons en arrivant dans le fichier où régnait une joyeuse agitation. Le match, qui opposait deux joueurs célèbres, n’était pas commencé, et chacun prenait son temps pour s’installer, en bavardant avec animation des chances de chacun. La connexion avait été faite avec la chaîne télé, matérialisée par un grand écran devant les gradins. Il y avait seulement quatre rangs, et donc le public s’asseyait sur le court même, sur des chaises pliantes amenées pour la circonstance. Cyril et Fantasty trouvèrent de la place au tout dernier rang, se tassant pour ne pas trop gêner leurs voisins.

Le match débuta, commenté par maître Tie.B,  riche en émotions devant la technique déployée par les joueurs. Les deux hommes alternaient les coups puissants, en revers comme en coups droits, avec les amorties et les aces. Les deux premiers sets se terminèrent en tie break, à l’avantage de l’un d’eux. Une ola débuta pour encourager le moins chanceux des joueurs, parcourant les gradins du court, gagnant ceux de Pc, et Cyril se leva à la suite de Fantasty, pour crier ses encouragements.
Le match se termina sur un trois sets à zéro, suivi par une touchante remise de trophée au perdant, un grand champion, très aimé du public, qui faisait ses adieux à la compétition.

Cyril, comme tous, sentit ses yeux le picoter en voyant l’émotion du joueur. Tout se termina dans les applaudissements, un grand sourire, et le champion envoya plusieurs de ses balles dans le public. La dernière monta, monta… droit vers le ciel et Cyril agit par réflexe, sans réfléchir. D’un coup d’aile il fut dans les airs, et la balle arriva directement dans ses pattes !
Il se reposa sur son bout de gradin, tenant fermement le souvenir sous le regard un peu envieux de ses voisins, pour le soir venu le regarder un bon moment avant de s’endormir, trônant bien en vue sur son étagère.

 


Publié dans un dragon pour ami

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MCM 07/06/2011 18:39



Il ne va pas tarder de faire Rolland Garros ce petit Cyril. Bisous à tous les deux



calinette55 05/06/2011 21:59



bonsoir ,très jolies images ,demain lundi ,jeu sur mon blog ,la pluie tant espèrée est enfin arrivée ,ce qui évitera la corvée d'arrosage ,je te souhaite une bonne soirée ainsi qu'une douce nuit
,bisous



Andrée 05/06/2011 17:25



Tellement bien conté que je vois le petit dragon en pleine action ..... quel bonheur pour lui cette balle de tennis rattrappée au vol! Bon dimanche , bisous Hauteclaire



flipperine 05/06/2011 17:09



que d'histoires avec les dragons ey les dynosaures


bises



Martine27 05/06/2011 10:23



Ah j'adore ton petit dragon qui vole pour retourner les balles. Ce doit être amusant de le voir courir sur ses petites pattes !