Défi N°45: Noël au balcon

Publié le par Hauteclaire

Ce lundi, Pascale, la cap'tain de la coquille des croqueurs de mots est à la barre, et c'est de la dunette qu'elle nous a donné cet ordre de route:

 

  Prenez cette part de dicton

"Noël au balcon"

interprétez la à votre manière

laissez libre cours à votre plume 

 vous devrez intégrer

"Noël au balcon" ainsi que

trois autres parties de dicton

de votre choix dans votre écrit

toute forme de texte acceptée

 

 

Nouvelles de Noël ... et de fantômes

 

Un récit du vieux coffre :

 

 

Approchez-vous, et prêtez l’oreille, il est des histoires qui ne se racontent qu’à voix basse, tant elles perdurent dans le temps.Vous devrez garder le silence, ne pas en parler, "dans bouche close ..."

Je naviguais alors à bord d’un navire marchand. Les richesses étaient nombreuses, alourdissant les cales, et pour les protéger, nous étions tout aussi lourdement armés, arborant fièrement double rang de canons aux flancs gonflés. Et moi ? J’étais dans la cabine du second, servant à la fois de rangement pour ses affaires, et de temps à autre, de table à écrire. C’est comme cela que j’ai su tout ce qui est arrivé cette nuit-là, et aussi en écoutant les voix par la porte ouverte, juste en-dessous du pont.
Vous les hommes, vous avez un dicton : " Noël au balcon … " Ce dicton vous le connaissez toujours je crois.
Nous en étions loin cet hiver, près des côtes de la vieille Europe.... CLIC

 

 

Un père Noël sur la route

 

 

 

Le proverbe dit «  Noël au balcon ….Pâques aux tisons »  et s’il disait vrai, nous allions avoir des fêtes de Pâques printanières !

Nous avions pris la route, au départ de Paris, pour aller passer quelques jours en Normandie, sur l’invitation d’un couple ami, avec une météo plombée, et pas franchement enthousiasmante, mais rendez-vous avait été pris, et nous ne voulions pas manquer à ce que nous avions dit. Au bout d’une heure, la route était devenue un vrai cauchemar. Un froid de loup, un paysage superbe, blanc immaculé, recouvert d’une couche épaisse d’un manteau de  neige. Des animaux passaient, rapides, cherchant quelque nourriture. J’ai vu de loin un sanglier fouailler dans la neige, et tout près de la route, un héron, dressa son long cou à notre passage, mais plus aucune vache dans les champs, vision habituellement rassurante.... CLIC

 

 


 

 

Publié dans les contes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Tricôtine 31/12/2010 01:51



contes et légendes d'Hauteclaire !! wouah les deux m'ont scotchée !! je ne suis pas venue avant et voulais savourer en toute quiétude tes mots, pas déçue du voyage, le final du prère noël c'est
Fantastique en tous sens du dicton !! merci Hauteclaire! (suis rentrée ce soir, j'espère que 2011 nous permettra de gravir les monts pour trouver les merveilles à partager! gros
bizzzoux que cette fin d'année soit aussi belle que possible



Jeanne Fadosi 29/12/2010 11:12



quand la brume a tout pris du paysage comme ces jours derniers, on se plait à rêver de fantômes. tes histoires sont délicieuses et douces malgré le thème



Collier-Cravo 29/12/2010 02:01



Salut, mon amie (et amie de Jeanne),


Merci de ta visite... Très gentil de toi.


Ton ami du Brésil,


Collier-Cravo



Collier-Cravo 29/12/2010 01:59



Salut, Hauteclaire !


Merci de ta visite sur mon blog. Je suis debutant en français... Google traducteur m'aide beaucoup (lol). Et aussi les livres en français facile, les dictionnaires, les chansons françaises, les
grammaires, etc.


Et - c'est très important ! - mes amies et amis de la France et du Canada ont été une bonne raison de continuer à étudier la belle langue française !


Amitiés,


Collier-Cravo



Armide 28/12/2010 01:08



Nous voilà transportés dans une quatrième dimension. Tout est possible avec le père Noel. Il n'y parait pas, pourtant !