Hymne à la nuit

Publié le par Hauteclaire

Cette quinzaine Lenaïg est à la barre de la coquille des "croqueurs de mots" la communauté de Pascale, et nous demande de parler de nos nuits ...
Celle-ci me plait infiniment

 

Robert de Montesquiou   (recueil les chauves-souris)

 

 

Le mystère des nuits exalte les coeurs chastes !
Ils y sentent s'ouvrir comme un embrassement
Qui, dans l'éternité de ses caresses vastes,
Comble tous les désirs, dompte chaque tourment.

Le parfum de la nuit enivre le coeur tendre !
La fleur qu'on ne voit pas a des baumes plus forts...
Tout sens est confondu : l'odorat croit entendre !
Aux inutiles yeux tous les contours sont morts.

L'opacité des nuits attire le coeur morne !
Il y sent l'appeler l'affinité du deuil ;
Et le regard se roule aux épaisseurs sans borne
Des ombres, mieux qu'aux cieux où toujours veille un oeil !

Le silence des nuits panse l'âme blessée !
Des philtres sont penchés des calices émus ;
Et vers les abandons de l'amour délaissée
D'invisibles baisers lentement se sont mus.

Pleurez dans ce repli de la nuit invitante,
Vous que la pudeur fière a voués au cil sec,
Vous que nul bras ami ne soutient et ne tente
Pour l'aveu des secrets... - pleurez ! pleurez avec

Avec l'étoile d'or que sa douceur argente,
Mais qui veut bien, là-bas, laisser ce coin obscur,
Afin que l'oeil tari d'y sangloter s'enchante
Dans un pan du manteau qui le cache à l'azur !

 

 

 

  grimshaw9.jpg

 

 

(tableau John Atkinson Grimshaw)

Publié dans les poèmes classiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MCM 22/01/2011 14:30



Un très beau poème que je viens de relire plusieurs fois pour mieux m'en imprégner.


 



grisou 21/01/2011 20:05



il est magnifique ce poême gros bisou



Tricôtine 20/01/2011 22:15



les sensations exhacerbées par le manque de vision... c'est bien ça le manteau de la nuit, on se sent en communion avec la nature j'adore faire ça ... l'été !!! merci Hauteclaire, je découvre
qu'il y a un poème tel !! gros bizzzoux !



Hauteclaire 21/01/2011 00:11



Bonsoir Pascale,


la nuit porte les sensations et l'imagination, mais en hiver aussi pour moi ... et j'aime !


Gros bisous Pascale



Eglantine 20/01/2011 19:25



un très beau choix que je découvre avec un plair extrème



Hauteclaire 21/01/2011 00:14



Merci Eglantine,


contente que tu sois venue lire avec moi, ce poème que j'ai aussi découvert pour l'occasion 



Catheau 20/01/2011 19:25



Ivresse et consolation, la nuit de Robert de Montesquiou est souveraine.



Hauteclaire 21/01/2011 00:14



Une nuit où tout est possible dans le monde de l'esprit .