Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Des mots et merveilles
  • Des mots et merveilles
  • : Les mots sont les miens, les merveilles sont celles de la nature. Des photos, au fil de mes rencontres et mes envies, des contes, des récits autour de l'amour
  • Contact

Bonjour à tous

Bonjour, je m'appelle Cyril et je vous accueille dans ce blog 

XX113813

 

 

 

 

Recherche

Mes communautés

Entre ombre et lumière: Link

 

verres 2

 

Octobre 2013 

Thème du mardi 8 octobre : souvenirs de vacances

Thème du mardi 15 octobre : insolite

Thème du mardi 22 octobre: champignons

Thème du mardi 29 octobre: alignements

Thème du mardi 5 novembre : vols d'oiseaux

Thème du mardi 12 novembre : toiles d'araignées

Thème du mardi 19 novembre : sillages

Thème du mardi 26 novembre : clair de lune.

Thème du mardi 3 décembre : rouge,jaune, vert, couleurs d'automne

Thème du mardi 10 décembre : poissons

 

 

 

  Week-end du petit patrimoine : link

 

avatar

 

 

Week-end du 9/10 novembre : chaussures anciennes (Anika)

Week-end du 16/17 novembre : libre

Week-end du 23/24 novembre : libre

Week-end du 30/1er decembre : les arbres remarquables (Murielle)

Week-end du 7/8 décembre : les cages à oiseaux (Hauteclaire)


 

Un dragon pour ami : Link

 

XX113856

 

En vert comme bleu : link

 

en bleu 1

 

Rejoignez -nous !

Ma page Hellocoton

Retrouvez Hauteclaire surHellocoton

les cadeaux

un petit coeur  d'amitié


offert par Alba

Pour mon millième comm'



offert par Alba

*

offert par LIlibeth



offert par Jaly

http://data0.eklablog.com/hauteclaire/perso/sunshine-award.jpg

offert par Tataray

album fleuri

Visitez aussi mon petit espace fleuri: promenades [clic]



               Mes livres publiés, rêver, s'évader, pour petits et grands   Visitez ma vitrine (CLIC) 

 

mes livres                                         

31 octobre 2012 3 31 /10 /octobre /2012 07:00

mod_article58114091_5083f9380c728.jpg

 

 

 

 

 

Cyril hésitait un peu sur le pas de la porte de son blog. Il ne devrait pas se sentir nerveux, avec tout ce qu’il avait vécu depuis bientôt deux ans, il aurait dû moins s’émouvoir, mais rien à faire, il n’aimait pas Halloween.

Et tout son blog avait été transformé  pour la circonstance, par Cerise. Ce ne durerait que quelques jours, le temps que la fête soit passée, mais il ne se sentait vraiment pas à son aise !

Les citrouilles, encore, étaient assez amusantes, et inoffensives, mais les chauves- souris ! D’ordinaire il entretenait de bon rapport avec celles qui vivaient dans les jardins et la forêt du royaume Pc, ce n’était pas du tout pareil avec celles qui  avaient investi son petit domaine. Il avait fallu commencer par baisser la lumière, jusqu’à ne plus garder qu’une pénombre laissant à peine deviner les meubles pour qu’elles puissent circuler à leur aise. Elles en profitaient pour lui foncer dessus par surprise, lui frôler le bout du museau et repartir en ricanant.

Et la poussière ! Lui qui aimait l’ordre et le ménage bien fait, devait laisser une poussière d’époque en place, sans parler des toiles d’araignées, accrochées un peu partout, heureusement sans leurs propriétaires. Tout cela ne lui facilitait pas le travail, et il avait hâte que la semaine soit passée.

Prenant une inspiration, il poussa la porte du blog, ouvrant ainsi la connexion, et entra. Le temps que ses yeux se fassent au manque de lumière- heureusement les dragons ont des yeux très sensibles- il referma derrière lui.

C’était plutôt calme, les chauves-souris n’avaient pas l’air d’être en train de voler dans tous les sens. Cyril retint un éternuement dû à la poussière, et se dirigea vers son bureau, passant par les pièces spacieuses du blog. Avec quel plaisir il ferait le ménage quand se serait terminé ! Ses pattes laissaient des empreintes bien nettes derrière lui, dans la couche blanchâtre, et il devait se doucher pendant un bon moment, une fois rentré, pour ôter la poussière qui s’infiltrait entre ses écailles, une vraie gageure !

Au moins, dans son bureau, était-il tranquille, sans risquer d’avoir une chauve-souris amateur de farce. Et dire qu’il devait demander aux visiteurs « un bonbon ou un gage »

Tout à fait inconvenant de son point de vue.

Il ouvrit la porte, entra, posa sa serviette sur la table qui supportait ses ordinateurs… et sursauta violemment. Un homme était là, dans un coin, qu’il n’avait pas vu de prime abord, à cause de la pénombre ambiante. Il appuya sur l’interrupteur nerveusement, et se trouva face à un personnage habillé tout de noir, avec une longue cape doublée de rouge. Les cheveux étaient noirs, le regard charbonneux, et le teint ! Un teint blafard comme il n’en avait jamais vu. Et pour couronner le tout, aux coins de la bouche, dépassaient la pointe des canines.

Pas de doute, Cyril avait affaire à un vampire.

     –  Messire ? Fit-il d’un ton incertain.

     –  Bonsoir Cyril, répondit une voix caverneuse.

Je vois que tu es surpris, tu n’as pas été prévenu que je dois présenter avec toi ?

     –  Euh non…

     –  Il est vrai que la décision a été rapidement prise par Cerise, et me voilà.

     –  Et vous êtes messire ….euh… Dra….

Le vampire secoua véhémentement la tête :

     –  Non, personne d’aussi prestigieux ! Je suis Rodolphe, j’ai cinq cents ans et je suis né, bien sûr, en Transylvanie.

     –  Bien, euh… installez-vous, les visiteurs ne vont pas tarder à arriver.

Mais Rodolphe semblait avoir envie de parler :

     –  En t’attendant je me suis permis de regarder tes fichiers, de voir un peu comment tu vis. Toi aussi tu étais dans le monde réel avant ? Dans un livre de contes. Je viens  aussi d’un livre, un grimoire en fait, sur la sorcellerie, que les gens se passaient en cachette. Et puis j’ai été scanné.

     –  Et comment trouvez-vous le monde du net ? Fit poliment Cyril, tout en réglant son écran.

L’histoire était sûrement intéressante, mais il fallait penser aux présentations et aux lecteurs !

Son interlocuteur, ignorant la question, poursuivait sur sa lancée :

     –  J’ai vu ta fiancée, charmante et belle dragonne, les îles, tes amis pirates, tes voyages.

Il y eut un gros soupir :

     –  J’aimerais tellement voyager dans les îles !

Cyril dressa l’oreille :

     –  Mais, pourquoi ne le faites-vous pas ? C’est si facile ici !

     –  Tu crois que c’est facile pour quelqu’un dans mon genre ? Laisse-moi te dire que tu ne connais pas la vie de vampire !

      –  Seulement ce que j’ai lu ici et là.

     –  Et mon château ! Quel endroit sinistre. Mais il faut que tu viennes avec moi, que je te montre. Allez viens, il n’y a encore personne de toute façon.

Cyril voyait bien que Rodolphe insistait, qu’il avait une idée en tête. Il n’y avait encore personne, c’était vrai, et le dragon sentait la curiosité monter. En un instant la décision fut prise.

     –  Je serais heureux de visiter !

Un vague sourire s’insinua sur les lèvres blêmes de Rodolphe, qui se dirigea vers la porte à grands pas, faisant voler sa cape derrière lui. Les chauves-souris tentèrent bien un vol en piqué, qui leur valut de se faire repousser énergiquement :

     –  Elles sont insupportables ! dit Rodolphe.

Si c’était moi, elles apprendraient vite la politesse !

     –  Elles ne restent que jusqu’au 31, de toute façon, répondit Cyril, un peu inquiet devant la colère de son vis à vis.

Tous deux ressortirent, pour emprunter une connexion rapide, et en un rien de temps, ils se retrouvèrent dans un paysage de montagnes escarpées, sous une belle pleine lune, à se diriger vers un point précis, qui se révéla être un château perché sur un sommet inaccessible. Cela faisait tout drôle à Cyril de voler aux côtés d’un humain ! Ou presque, surtout que lui n’avait pas d’ailes.

Vu de près, le château était des plus sombres, et pas en très bon état. Les tours étaient à moitié écroulées, le pont-levis tombait en ruine et les douves étaient pleines de boue. Un vrai désastre !

L’intérieur n’était pas plus réjouissant. Des salles vides, de la poussière en quantité, une atmosphère des plus lugubres ! Et là, qu’est-ce que c’était ? Un cercueil !

     –  Tu vois dans quoi il faut que je vive, et ça depuis près de cinq cents ans ! Je ne peux pas voyager, car il faut que je me repose dans mon cercueil ! Moi qui rêve de plage, de mer et de cocotiers !

Et voir un lever de soleil ! Si tu savais comme j’ai envie d’un lever de soleil ! Et de me regarder dans une glace ! Je voudrais quand même bien savoir à quoi je ressemble après tout ce temps !

Cyril se contentait d’acquiescer, laissant parler Rodolphe, qui d’ailleurs n’attendait pas de réponse, tout en parcourant des salles plus vides les unes que les autres. Vraiment pas un château agréable.

     –  Mais tu vas m’aider !

La fin de la phrase fit dresser l’oreille du dragon, qui avait laissé passer la litanie sans trop écouter.

      –  Comment cela, messire Rodolphe ?

     –  J’en ai assez d’être un vampire, je veux être un humain informatique normal ! Et j’ai étudié quantité de grimoires pour savoir comment faire. Tous disent la même chose, il faut en passer par un feu purificateur

Cyril sentit une impression désagréable s’insinuer le long de son échine :

     –  Que voulez-vous dire ?

     –  Il faut que tu me souffles dessus une flamme des plus fortes, et je me transformerai !

     –  Ah non ! dit Cyril, épouvanté.

Jamais je n’ai craché de feu sur personne !

     –  Et les voleurs ? J’ai lu ton aventure.

     –  Je soufflais à côté d’eux, pas dessus ! Je ne ferais jamais une chose pareille.

     –  Il faut que tu m’aides !

   – Je vais vous emmener chez Dame Florina, c’est une grande magicienne, moi je ne suis que débutant. Elle saura comment vous aider.

     –  Non ! Il faut que ce soit maintenant ! C’est mon anniversaire, cinq cents ans tout juste, et si je ne fais rien, je suis reparti pour cinq cents de plus.

D’un geste théâtral, Rodolphe ouvrit les rideaux de la fenêtre la plus proche :

     –  Regarde, le soleil va se lever. Je vais rester là, et si tu n’agis pas, la lumière me vaporisera, à toi de choisir !

     –  Messire Rodolphe, vous ne pouvez pas me faire ça !

Mais le vampire restait solidement campé, les bras croisés, le dos à la fenêtre. Cyril essaya bien de le pousser, ou de refermer la tenture, sans résultat, les vampires ont quand même des pouvoirs !

Au loin, sur la crête des montagnes, une lumière rose commençait d’apparaître. Le soleil ! Il allait bientôt se lever.

     –  Messire Rodolphe ! implora Cyril

     –  Tu sais ce que tu dois faire…

Au loin, la lueur devenait dorée, et glissait sur les pentes de la montagne, déjà un petit bout de soleil apparaissait au-dessus des cimes, et une espèce de fumée se dégageait du vampire.

     –  Dépêche-toi Cyril !

Affolé, le dragon chercha encore à fermer le rideau, mais impossible, et les contours de Rodolphe devenaient imprécis, pendant qu’imperturbable, le soleil montait.

Alors Cyril ferma les yeux, et souffla une belle flamme claire qui enveloppa le vampire. Il les rouvrit, la flamme était toujours là, enveloppant une forme humaine immobile, qui se ratatinait.

Cyril réprima un hoquet, jamais il ne s’en remettrait !

Et tout à coup, le feu disparut, laissant apparaître un homme brun, aux yeux noisette, qui regardait ses mains avec émerveillement et surprise. Elles étaient légèrement ambrées, plus blafardes. Puis il se rua à la fenêtre :

     –  Mon premier lever de soleil ! Quelle merveille !

Il se précipita sur Cyril, pour le serrer dans ses bras :

     –  Jamais je ne pourrais assez te remercier !

Cyril, trop secoué et tremblant, ne put répondre.

     –  De quoi ai-je l’air ? Sacrebleu,  pas le moindre miroir par ici !

     –  Vous êtes très bien messire Rodolphe, coassa Cyril, retrouvant un semblant de voix.

    –  Tu peux me ramener jusqu’à la connexion la plus proche ? C’est que je ne vole plus, moi, maintenant. C’est la seule chose que je regretterai, fit Rodolphe d’un ton guilleret.

     –  Tu crois qu’ils engagent des hommes sur l’Altaïr ?

Cyril en resta muet pendant un bon moment !

 

 

 

Bien sûr, Cyril a illustré son aventure avec une carte de MCM : lien

Allez vite la voir pour vos courriels et illustrations !Il y en a plein d'autres ..

 

Bisous !

 

mod_article58103153_5083c8497d93b.gif

 

 

Et mais ... Alastair que fais-tu là !!!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hauteclaire - dans un dragon pour ami
commenter cet article

commentaires

Tit'Anik 02/11/2012 22:05


Merci ma grande, pour cette belle histoire, j'ai aimé


Je t'embrasse

Hauteclaire 03/11/2012 00:24



Merci à toi Francine, d'être passée lire et d'avoir aimé


Des bisous tout plein



Erato :0059: 02/11/2012 22:03


Une bonne action de plus...... L'homme doit être bien ridé vu son âge!!  Pauvre Cyril , il va retrouver ses chauves souris !! Belle soirée Hauteclaire

Hauteclaire 03/11/2012 00:26



Je te rassure, les chauves-souris sont rentrées chez elles après Halloween !


Quant à l'ex vampire, il a belle mine, après le traitement de Cyril


Gros bisous Andrée, merci pour ta lecture de ma part et de celle de Cyril



Martine27 01/11/2012 16:02


Pauvre Cyril c'est des coups à lui donner des écailles blanches !

Hauteclaire 02/11/2012 01:20



Je crois qu'il s'en est à peu près bien remis ...mais il était malgré tout surpris !


Bisous Martine



emma 01/11/2012 10:06


ton imaginaire est flamboyant, que de belles histoires, Genevieve

Hauteclaire 01/11/2012 13:16



Merci Emma


C'est très gentil à toi, et avec Cyril nous sommes heureux que tu aies apprécié cette aventure du dragon !


Gros bisous



MC 31/10/2012 21:35


Ton petit Cyril a fait une bonne action en cette soirée d'Halloween, mais rien d'étonnant, il est tellement gentil.


Bonne fin de oirée à toi. Gros bisous

Hauteclaire 01/11/2012 13:14



Toujours prêt à aider, comme tu sais


Mais là, il était quand même surpris 


Gros bisous MC, merci pour tes cartes