La saint Valentin: défi du coucou du haïku N°30

Publié le par Hauteclaire

Bonjour à vous !

Ce vendredi, Mamylilou et Alice, pour leur communauté: le coucou du haïku, nous ont proposé cette photo de Doisneau ..

 

Un-baiser-sur-le-banc.jpg

 

 

 

Un banc, un regard.

Un baiser est échangé

Sous un réverbère.

 

Le soir est tombé

Sur un banc des amoureux

Un baiser très tendre

L'espace d'un bref instant

Le beau soleil a brillé.

 

Hiver ou été ?

Peu importe la saison.

Pour la vraie tendresse.

 

Prise en noir et blanc.

Dans l'oeil du photographe

Baiser immortel.

 

Un garçon, une fille.

Regards envieux de celui

qui est solitaire.

 

Une rue dans la ville.

Paris est tout petit

pour ceux qui s'aiment

Comme nous d'un si grand amour.

Hommage de cinéma !

 

Publié dans Les haïkus et tankas

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

alain 16/02/2011 06:43



Petite annecdote sur Doisneau, bon nombre de ses réalisations soit disant sur le vif étaient en réalité des mises en scènes, ce qui n'enlève rien à la beauté de ces clichés. bizz.



Hauteclaire 17/02/2011 00:35



C'est aussi ce que j'ai vu quelque part, mais cela ne retire rien.. En fait, je ne suis pas très fan (je ferais sans doute mieux de me taire, mais bon ...)


Bizzz à toi



MaiRym 13/02/2011 15:33



Et aujourd'hui, les amoureux se donnent rendez-vous sur les "bancs publics" ...


Moi, je ne m'y expose pas !!! Bises 






Armide+Pistol 12/02/2011 01:50



Les clichés de Doisneau transmettent l'instané d'une émotion en direct.



Adamante 11/02/2011 23:29



Tout cela est beau, Paris, l'amour et la saison qui importe peu pour la tendresse. 



Hauteclaire 11/02/2011 23:57



Il n'y a pas d'épqoue ni de lieu ..


merci Adamante pour ton passage !



Jaly 11/02/2011 22:46



La grande amoureuse que tu es a édité de très beaux haïku, je suis sous le charme de tes mots, bonne fin de soirée, gros bisous Geneviève



Hauteclaire 11/02/2011 23:58



Merci Jaly


et oui, je suis une "fleur bleue " .. et du style incorrigible.


Gros bisous, bon début de we