le tableau du samedi : suite de l'expo du musée Maillol

Publié le par Hauteclaire

Bonjour à vous.

 

tableau du samedi 2

 

Pour continuer sur la lancée de la semaine dernière, avec cet article sur  Artemisia   je voudrais vous montrer non pas un mais deux tableaux, issues d'expositions plus réduites présentées également au musée Maillol .

 

Avec Suzâme, nous les avons découverts avec beaucoup d'intérêt, parfois une certaine surprise ou expectative.

Ces deux artistes, aux vies bien différentes, ont en commun d'avoir appartenus aux milieux ouvrier et paysan, et d'avoir été de parfaits autodidactes.

 

Je ne présenterai pas Séraphine de Senlis , complètement tombée dans l'oubli avant qu'un film ne la remette en mémoire et fasse redécouvrir ses toiles.

Au deuxième étage du musée Maillol, ses fleurs éclatent de lumière, ondulent comme autant de créatures vivantes, et les couleurs explosent de vigueur.

J'ai noté au hasard de la lecture de sa biographie, qu'elle préparait elle-même ses couleurs et qu'encore maintenant, on ne sait pas quel était son procédé.

Les tableaux laissent une impression indéfinissable, faite d'admiration, de fascination, d'étrangeté, que la photo restitue difficilement.

 

32001382_p.jpg

 

 

Très différent, dans la salle voisine, nous attendaient quelques toiles de Camille Bombois, peintre dont j'ignorais totalement le nom.

Lui aussi, né dans un milieu pauvre, exerça toutes sortes de métier, tout en peignant, jusqu'à être découvert par Wilhem Uhde, comme Séraphine.

Il a connu ensuite la célébrité internationale, ses toiles atteignant encore aujourd'hui des prix élevés.

 

Nous avons vu ce tableau, son épouse lui servant de modèle pour tous les nus

 

bomboi1.jpg

 

 

Ces deux artistes sont considérés comme des peintres naïfs.

 

Bonne visite !et si vous passez par Paris, n'hésitez pas

 

(photos des toiles trouvées sur le net )

 

Pour la communauté de Melly   "le tableau du samedi"

Publié dans Les peintures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mireille. 30/04/2012 21:48


La peinture de Séraphine Selin accroche beaucoup plus le regard  que celle de Camille Bombois...Bonne soirée.

chemin de tables 30/04/2012 11:10


pour une fois je connais un des deux peintres dont tu parles


j'ai moi aussi découvert Séraphine grâce au film, mais j'ai vraiemnt été très touchée par cette femme , sa vie, sa peinture


je ne sais pas si tu as vu sur mon blog la table que je lui ai consacrée ?


il se dégage de ses toiles quelque chose que je ne sait pas définir avec ma trop pauvre prose mais vraiment c'est très interpellant et fascinant, surtout quand on sait dans quelles conditions
elle peignait


pour Camille Bombois j'aime bien cette toile, du naif mais tellement expressif et vivant


merci vraiment de ces billets peintures que tu fais, j'aime beaucoup


gros bisous


patricia

Melly 29/04/2012 23:39


euh ... tu peux supprimer mon com' -


je reviens plus tard, MERCI , pardon !

Hauteclaire 30/04/2012 02:14



J'ai oté le comm précédent mais il n'avait rien de bizarre ??


Gros bisous Melly



Melly 29/04/2012 23:38


... pas si naïfs que ça hein !


j'aime beaucoup, merci pour l'indication expo.


 

luna 29/04/2012 13:19


Sympas ces tableaux!


j'adore


merci


Luna

Hauteclaire 30/04/2012 02:10



Merci à toi Luna


Bises, bon début de semaine