Le voyage : dans le passage

Publié le par Hauteclaire

3

 

 

 

Tamara tenait fermement les commandes, et a dirigé la sphère vers le point qu’elle avait calculé, le Star explorer nous suivant, placé exactement dans son  sillage.

Enfin, le moment était arrivé, nous ne reculerions pas.

La sphère a pris de la vitesse, accélérant de façon rapide et régulière, pendant que nous retenions notre souffle.

Tamara, le regard rivé à son écran, égrenait des indications de route, puis je l’ai vue étendre la main sur le pavé réservé au canon à laser. Ses doigts sont restés un instant en suspens, puis elle a rapidement tapé une suite de symboles. Un léger tremblement de toute la sphère nous a indiqué que la coque s’était ouverte devant le canon. De là, aucun bruit ne pouvait nous parvenir, puisque le vide s’était fait.

Nous allions de plus en plus vite, fonçant droit devant, à des vitesses jamais atteintes par un engin terrien.

Puis, il a jailli, un rayon d’un vert intense, qui a transpercé le vide spatial, le fouaillant comme une dague. Nous étions pétrifiés dans nos fauteuils, en ne voyant …rien.

Et tout à coup, il est apparu. Une sorte de tourbillon lent, gigantesque, ouvert comme la gueule d’un animal marin, prêt à engloutir tout ce qui passait à sa portée.

Sans hésitation nous nous sommes engouffrés dans le passage.

Nous nous sommes engouffrés dans le passage qui s’était ouvert devant la sphère. Nous avions espéré ce tunnel, nous l’avions supposé, pourtant le voir, et plus encore l’emprunter nous paraissait totalement irréel, comme sorti d’un rêve.

Nous ne rêvions pas, et rapidement, nous avons émergé de notre stupéfaction, pour nous mettre aux commandes, et seconder de notre mieux Tamara.

 

Il faut dire que dans le tunnel, la réalité était assez différente de celle que nous pratiquions depuis toujours. L’extérieur était devenu d’un blanc laiteux, comme un brouillard particulièrement dense en mer, mais constitué d‘un réseau de filaments fins comme des cheveux. Le seul espace libre était le tunnel dans lequel nous évoluions. Que se passerait-il si nous nous éloignions de notre trajectoire, pour nous prendre dans ces filaments entremêlés ? Je préférais ne pas y songer, bien qu’il m’ait semblé voir la carcasse d’un engin ressemblant vaguement à une sphère, prise dans cette mer des Sargasses d’un nouveau genre. Que trouverions nous en allant à bord ? Les restes des habitants de la planète, conservés dans le vide de l’espace ?

Et qui nous permettraient de voir enfin à quoi ils ressemblaient exactement.

Le temps d’évoquer cette image, le vaisseau naufragé était loin derrière nous, et d’ailleurs je n’étais plus aussi sûr de l’avoir vu, peut-être était-ce une illusion crée par le tunnel ? Se déplacer était très difficile, nous n’avions plus la conscience de nos mouvements. L’un des hommes a voulu se lever et changer de place pour se rapprocher d’un écran, du moins était-ce son intention, d’après ce qu’il nous a dit ensuite. Il s’est redressé d‘un mouvement saccadé, a esquissé un pas, et instantanément, il était à l’autre bout du poste de pilotage. Il s’est assis tant bien que mal dans un fauteuil qui était là, et ensuite plus personne n’a bougé. Même lever la main était déstabilisant, je la voyais simultanément en plusieurs endroits. Le mieux était de rester complètement immobile, ou presque.

 

A suivre !

 

 

Pour la communauté de Lénaïg   "feuilletons, histoires à suivre ..."

 

 

 

Publié dans Le voyage

Commenter cet article

DI 09/09/2012 17:58


Bonjour Hauteclaire. Nous entrons dans un monde tout à fait spécial, étrange, captivant et frissonnant. Tamara nous conduit vers un monde imaginaire inconnu. C'est mystérieux!

Hauteclaire 10/09/2012 03:10



Bonjour


et merci ! j'espère que la suite saura te plaire ...


Amitiés DI



Lenaïg 09/09/2012 10:42


Coucou Hauteclaire, c'est tout simplement excellent, tu nous fais bien rêver ou frémir ! Gros bisous.



Hauteclaire 10/09/2012 03:16



Coucou Lénaïg,


et merci ! Je suis vraiment heureuse que tu aimes !


Gros bisous à toi, et bonne semaine



Nina Padilha 04/09/2012 17:45


J'aime beaucoup cette histoire...

Hauteclaire 06/09/2012 02:36



Merci Nina,


il faut vraiment que j'arrive à la terminer ...



emma 03/09/2012 10:29


passionnant, vraiment un puissant scénario pour un  film , et aussi pour BD

Margaux33 03/09/2012 09:04


bises bonne journée