Le voyage : le secret des sphères

Publié le par Hauteclaire

 

Space-Art-Wallpapers-17.jpg

 

 

 

 

 Nous avons gravi les marches, elles menaient vers une autre partie du complexe, immense. Après ces quelques degrés en pierres anciennes, nous sommes arrivés dans un réseau de couloirs ultra modernes, bâtis sans doute à partir de souterrains aussi vieux que l’escalier. Nous avons tout de suite vu qu’il s’agissait de la partie militaire des souterrains, et qu’elle se prolongeait bien au-delà de la coupole. Poussés en avant, presque malgré nous, nous avons marché, vu des salles de contrôle, avec des écrans, des tables, des bureaux, tout ce qui était nécessaire à la vie d’une administration bien organisée. Nous avions complètement perdu le sens du temps passé dans cette ville sous la ville, et après bien des kilomètres, nous avons fini par trouver ce qui devait être le centre névralgique des opérations. Comme il était étrange de voir à quel point cette salle centrale était semblable à ce que nous avions sur terre. De gigantesques écrans sur les murs, et au centre des tables aux plateaux transparents légèrement inclinés. Une main passée sur l’un d’eux nous a fait comprendre que les carrés transparents étaient en fait des écrans

Celui qui marchait encore nous a finalement  montré ce qui justifiait notre présence si loin de chez nous. Des silos, une vingtaine de silos, avec une sphère dans chacun d’entre eux.

Une armée qui attendait de se battre, celle qui nous avait presque détruits.

Pourquoi maintenant ? Alors qu’il n’y avait plus personne pour commander les mises à feu ? En regardant plus en détail, nous avons vu que trois silos étaient vides, nos agresseurs venaient de là, forcément, et ultime ironie, ils étaient très abîmés, fissurés, alors que les autres étaient restés en bon état.

Il était facile de comprendre qu’une secousse plus forte que les autres avait déstabilisé le système de ces trois silos, ceux-là, et pas les autres, et que les programmes imprimés dans leurs circuits avaient fait le reste. Nous avions été attaqué par une civilisation morte depuis longtemps, par une technologie aveugle qui avait survécu à ses créateurs et qui avait répondu à un accident de la nature de cette planète. Quelle dérision !

Nous avons couru vers les silos, le bruit de nos pas résonnant étrangement dans le désert de ce complexe abandonné. Nous les avons trouvés, et nous avons réussi à détruire les panneaux de commandes des  sphères restantes. Elles ne pourraient plus décoller, ni même recevoir l’ordre de le faire.

C’était fini, il nous fallait maintenant rentrer, si nous le pouvions. Pourtant une question restait, obsédante. Pourquoi la terre ? Comment de si loin, avaient-ils su où nous trouver ?

 Nous avons remarqué qu’une dernière aile s’ouvrait après les silos.

Il fallait savoir…

 

 

Pour la communauté de Lénaïg   "feuilletons, histoires à suivre ..."    

 

Publié dans Le voyage

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

erato:0059: 02/05/2012 21:56


Qu'y a-t-il dans cette nouvelle découverte .... bien palpitant!Bonne soirée, bises Hauteclaire

joelle.colomar.over-blog.com 02/05/2012 10:43


Univers surnaturel qui nous mènera Dieu sait où ? Belle journée à toi. Bises. Joêlle

jill-bill.over-blog.com 02/05/2012 08:06


Oui c'est étrange comme... A la prochaine de ce secret des sphères Hauteclaire ! Merci, bises de jill