Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Des mots et merveilles
  • Des mots et merveilles
  • : Les mots sont les miens, les merveilles sont celles de la nature. Des photos, au fil de mes rencontres et mes envies, des contes, des récits autour de l'amour
  • Contact

Bonjour à tous

Bonjour, je m'appelle Cyril et je vous accueille dans ce blog 

XX113813

 

 

 

 

Recherche

Mes communautés

Entre ombre et lumière: Link

 

verres 2

 

Octobre 2013 

Thème du mardi 8 octobre : souvenirs de vacances

Thème du mardi 15 octobre : insolite

Thème du mardi 22 octobre: champignons

Thème du mardi 29 octobre: alignements

Thème du mardi 5 novembre : vols d'oiseaux

Thème du mardi 12 novembre : toiles d'araignées

Thème du mardi 19 novembre : sillages

Thème du mardi 26 novembre : clair de lune.

Thème du mardi 3 décembre : rouge,jaune, vert, couleurs d'automne

Thème du mardi 10 décembre : poissons

 

 

 

  Week-end du petit patrimoine : link

 

avatar

 

 

Week-end du 9/10 novembre : chaussures anciennes (Anika)

Week-end du 16/17 novembre : libre

Week-end du 23/24 novembre : libre

Week-end du 30/1er decembre : les arbres remarquables (Murielle)

Week-end du 7/8 décembre : les cages à oiseaux (Hauteclaire)


 

Un dragon pour ami : Link

 

XX113856

 

En vert comme bleu : link

 

en bleu 1

 

Rejoignez -nous !

Ma page Hellocoton

Retrouvez Hauteclaire surHellocoton

les cadeaux

un petit coeur  d'amitié


offert par Alba

Pour mon millième comm'



offert par Alba

*

offert par LIlibeth



offert par Jaly

http://data0.eklablog.com/hauteclaire/perso/sunshine-award.jpg

offert par Tataray

album fleuri

Visitez aussi mon petit espace fleuri: promenades [clic]



               Mes livres publiés, rêver, s'évader, pour petits et grands   Visitez ma vitrine (CLIC) 

 

mes livres                                         

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 07:00

Je fais remonter ce poème pour le jeudi en poésie de Suzâme , à la barre de la coquille...

 

 

Pour la communauté de Pascale: les croqueurs de mots, 

et la poésie du jeudi, cet essai mythologique

 

Oiseau roi, oiseau Dieu, éclair de plumes

Tu m’apparus, blancheur animale contre blancheur de peau.

Au bord de l’eau cristal je rêvais,

Sentant dans mon corps d’étranges frissons

Prémonitions ?

Moi la princesse hautaine, inaccessible dans cette cour somptueuse

Couverte d’or et de diamants,

Je vivais le cœur froid, dans l’ombre immense de ma mère,

Immobile et secrète, la vengeresse.

Nul autre que mon époux n’aurait osé lever les yeux sur moi,

Alors que  je déambulais, calme, dans les couloirs de ce palais

Peuplé par les statues en marbre pur, qui me suivaient de leurs regards glace.

Illusions ?

Un soir la solitude me pesa. Elle était mon amie fidèle, celle des jours, parfois des nuits, et m’avait fuie, me laissant triste, sans  volonté.

Le lac semblait un refuge.

Plonger dans ses profondeurs azur-nuit un soulagement à cette peine dénuée de raison.

Je voulais … quoi.. je ne sais pas.

Machination ?

Je m’échappais, seule toujours, intouchable d’un mortel.

Aucune peur ne m’habitait.

L’eau fraîche me brûla, faisant palpiter mon sang, amenant la vie à courir dans mes veines,

Comme jamais je n’avais senti auparavant.

Je m’étendais sur la rive.

Ma chevelure seule habillait mon corps, soie  noire sur albâtre.

Je tremblais d’attente.

Suggestion ?

Un cygne surgit du néant, frôlant l’eau de la pointe de l’aile.

Un aigle le poursuivait.

L’audace était mienne et j’osais affronter la serre aiguë et le bec tranchant.

Sans me blesser il s’éloigna, sa silhouette sombre se confondant avec l’ombre nocturne.

Le cygne près de moi se glissa, ondoyant son cou sur ma hanche dévêtue.

Tentation ?

A ses côtés je m’allongeais pour caresser le plumage immaculé.

Flatter la courbe de la tête, percevoir la plénitude du corps, sentir la chaleur du ventre soyeux.

Fixer les yeux brillant d’onyx.

Fascination ?

Mon âme dérivant dans la douceur duveteuse, je m’abandonnais.

Reins tendus, cœur palpitant, seins gonflés.

Le battement d’ailes sur ma peau, mes jambes, m’arracha un cri, moi la silencieuse.

Me combla, quand j’avais toujours ignoré ce sacrifice.

Pénétration ?

Après un dernier frôlement, l’oiseau me quitta, inassouvie pourtant.

Je regagnais le lit du roi, terminer la tempête levée en moi, en un instant de fulgurance.

A présent l’attente est mon lot.

Je sais due de ma chair naîtront des êtres de légende, qui de ce monde changeront le cours.

Les mortels paieront le prix de la folie des Dieux.

Malédiction ?

 


Carte-H.jpg

 

Image de MCM

Partager cet article

Repost 0
Published by Hauteclaire - dans les poèmes
commenter cet article

commentaires

enriqueta 26/11/2012 18:17


Magnifique adaptation.

Hauteclaire 26/11/2012 20:46



Merci Enriqueta



mariecapucine 26/11/2012 12:21


Oh ! je respire Wagner, le cher Louis II de Bavière et la Princesse Sissi !!!


quelle belle envolée ce texte auréolé de légendes.


cordialement,


mariecapucine

Hauteclaire 26/11/2012 13:05



Merci Marie Capucine,


pour ta lecture de cet essai sur la légende. et de ton passage.


Amitiés et belle semaine



Alice 23/11/2012 10:36


J'aime beaucoup ton écriture et ici, la légende vit magnifiquement. Merci de le redonner à  lire, Bises

Fethi 23/11/2012 10:24


Très beau texte. Bonne journée

Josette 22/11/2012 19:02


quelle merveille cette vision de Léda et de Zeus je suis éblouie Hauteclaire


bises et bonne soirée

Hauteclaire 23/11/2012 00:06



Merci Josette,


heureuse que ce poème t'ait plu , entre légende et érotisme ...


Gros bisous à toi, et douce nuit