les jeudis en poésie : O le calme jardin ...

Publié le par Hauteclaire

Cette quinzaine, Jill Bill est à la barre de la coquille des croqueurs de mots, la communauté de Pascale  et elle nous a placés sous le signe du poisson

 

 

O le calme jardin d'été où rien ne bouge

 

                           Emile Verhaeren

 

Ô le calme jardin d'été où rien ne bouge !
Sinon là-bas, vers le milieu
De l'étang clair et radieux,
Pareils à des langues de feu,
Des poissons rouges.

Ce sont nos souvenirs jouant en nos pensées
Calmes et apaisées
Et lucides - comme cette eau
De confiance et de repos.

Et l'eau s'éclaire et les poissons sautillent
Au brusque et merveilleux soleil,
Non loin des iris verts et des blanches coquilles
Et des pierres, immobiles
Autour des bords vermeils.

Et c'est doux de les voir aller, venir ainsi,
Dans la fraîcheur et la splendeur
Qui les effleure,
Sans crainte aucune et sans souci,
Qu'ils ramènent, du fond à la surface,
D'autres regrets que des regrets fugaces.

 

 

 

poissons.jpg

 

 

 

Publié dans les poèmes classiques

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mamie Claude 01/06/2012 08:57


Superbe poème de ce grand poète, en le relisant, j'étais au bord du lac, un bien agréable moment de repos dans la paix des eaux calmes. Gros bisous

erato:0059: 31/05/2012 23:06


J'aime beaucoup cette poésie et ce poète .Douce soirée, bises Hauteclaire

Cycle Poétique 31/05/2012 20:56


Merci pour cette promenade poétique dans ce doux jardin... Une pause bien rafraichissante dans nos vies si trépidantes ! Bonne soirée.

Mimi des Plaisirs 31/05/2012 19:05


Douceur de ce ballet aquatique...Verhaeren sait traduire le regard d'un poète.


Joli choix!.
 

Domi de domandalas 31/05/2012 15:37


tout est merveilleux : le texte et les carpes koï, bravo Domi