Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Des mots et merveilles
  • Des mots et merveilles
  • : Les mots sont les miens, les merveilles sont celles de la nature. Des photos, au fil de mes rencontres et mes envies, des contes, des récits autour de l'amour
  • Contact

Bonjour à tous

Bonjour, je m'appelle Cyril et je vous accueille dans ce blog 

XX113813

 

 

 

 

Recherche

Mes communautés

Entre ombre et lumière: Link

 

verres 2

 

Octobre 2013 

Thème du mardi 8 octobre : souvenirs de vacances

Thème du mardi 15 octobre : insolite

Thème du mardi 22 octobre: champignons

Thème du mardi 29 octobre: alignements

Thème du mardi 5 novembre : vols d'oiseaux

Thème du mardi 12 novembre : toiles d'araignées

Thème du mardi 19 novembre : sillages

Thème du mardi 26 novembre : clair de lune.

Thème du mardi 3 décembre : rouge,jaune, vert, couleurs d'automne

Thème du mardi 10 décembre : poissons

 

 

 

  Week-end du petit patrimoine : link

 

avatar

 

 

Week-end du 9/10 novembre : chaussures anciennes (Anika)

Week-end du 16/17 novembre : libre

Week-end du 23/24 novembre : libre

Week-end du 30/1er decembre : les arbres remarquables (Murielle)

Week-end du 7/8 décembre : les cages à oiseaux (Hauteclaire)


 

Un dragon pour ami : Link

 

XX113856

 

En vert comme bleu : link

 

en bleu 1

 

Rejoignez -nous !

Ma page Hellocoton

Retrouvez Hauteclaire surHellocoton

les cadeaux

un petit coeur  d'amitié


offert par Alba

Pour mon millième comm'



offert par Alba

*

offert par LIlibeth



offert par Jaly

http://data0.eklablog.com/hauteclaire/perso/sunshine-award.jpg

offert par Tataray

album fleuri

Visitez aussi mon petit espace fleuri: promenades [clic]



               Mes livres publiés, rêver, s'évader, pour petits et grands   Visitez ma vitrine (CLIC) 

 

mes livres                                         

23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 07:00

 

XX113843

 

 

Ça y était, le grand jour était arrivé.

Les valises étaient prêtes, bouclées et posées dans l'entrée de l'appartement de Cyril. Il y en avait trop, deux plus le sac, le dragon le savait bien, tout en ayant pas réussi à faire plus léger.
C'est qu'il allait s'absenter pour un bon moment !
Les vacances étaient là, la fréquentation des blogs avait beaucoup diminué, et Magnus avait été d'accord pour le laisser partir pendant au moins trois semaines. Il avait même dit à demi-mots qu'après tout ce que Cyril avait fait pour le royaume, il avait bien mérité ces vacances. Il se chargeait de mettre en place un programme de remplacement qui suffirait pendant son absence, et lui avait souhaité un bon séjour.
Cyril avait choisi tout naturellement de faire un long voyage dans les îles, à bord de l'Altaïr, pour commencer, puis du Dénébola ensuite, pour être avec Abby le plus de temps possible.
Il avait donc pris ses affaires de toilette et de plage, du matériel de plongée, des cadeaux pour ses amis, plus un tout spécial pour Abby.
Il y avait aussi son manuel de magie, et le cahier de devoirs de vacances que Dame Florina lui avait confié, en lui recommandant bien de travailler un peu chaque jour pour ne pas perdre l'acquis.

Et sans oublier l'appareil photo, avec une carte mémoire de très grande capacité, des jumelles, tout ce qui est absolument indispensable quand on s'apprête à faire un séjour dans un pays étranger !

Cyril examina l'appartement derrière lui, puis par acquis de conscience, retourna faire un tour afin de bien vérifier. L'eau était bien fermée, il couperait l'électricité en sortant, tout était rangé, les fenêtres closes, et les rideaux tirés au trois quarts pour que le soleil ne chauffe pas trop en son absence. Le couple de papillons avait été confié au jardinier. Les petites bêtes resteraient bien au chaud dans la serre, et d'ailleurs ils avaient eu l'air ravi de se trouver au milieu de toutes les fleurs, daignant à peine faire un petit bisou sur le nez de Cyril avant de repartir s'amuser dans les pétales multicolores.

Il pouvait y aller ! Avec un petit pincement au cœur, Cyril chargea le sac sur son dos, prit les valises et sortit, fermant doucement la porte derrière lui. La fée Lilas avait la clé, et viendrait faire un tour, puis un page en qui Cyril avait confiance, quand elle serait partie à son tour. L'ascenseur pour descendre au premier étage, celui des connexions avec les flux du net.

- Alors Cyril, ça y est, tu pars ?

C'était la voix de Fantasty, dans son dos
- Oui, je vais rejoindre Barbe d'Or sur l'Altaïr, puis Abby, sur le Dénébola, pour une longue croisière.
- Bonnes vacances mon grand, profites-en bien, mais pense aussi à te reposer.

- Merci ! Et toi, tu pars bientôt ?
- Dans une semaine, je vais dans la famille, dans le Nord. Si vous passez par-là en bateau...
- Je ne pense pas, mais si jamais, nous penserons à venir te voir.
- Bye ! Fit Fantasty d'un ton léger.

Et il repartit vers ses affaires, pendant que Cyril reprenait ses deux valises fermement pour se lancer dans le flux du net. En haut débit, les déplacements ne sont jamais longs, juste le temps de dire bonjour à quelques connaissances croisées rapidement.

Ne pas manquer la connexion surtout en étant un peu chargé.
Là ! Ca y était, il était arrivé. Un petit clic, et Cyril pénétra dans le site de Barbe d'Or.
Quel plaisir ! On était encore dans l'après-midi, un après-midi doré, avec une mer calme, ondulant à peine sous le soleil. Il y avait un léger vent, chargé de sel, d'odeur marine, de fleurs exotiques et suaves, et le sable de l'île-repaire de Barbe d'Or brillait sous la lumière. Où était l'Altaïr ? Cyril cligna les yeux, oui, il était amarré juste en face de lui, et un canot se rapprochait de la plage, manœuvré énergiquement par deux paires de bras.

- Salut Cyril, fit un des rameurs, d'une voix de stentor.

On vient embarquer les valises !
- Bonjour, dit gaiement Cyril aux deux hommes, tout en déposant ses affaires dans le fond de l'embarcation, les pieds dans l'eau tiède.
Une poussée sur le canot qui repartit vers le trois mats, et Cyril battit des ailes pour s'élever au-dessus de l'eau et voler directement jusqu'au pont, où il atterrit délicatement.
- Alors moussaillon ! Te voilà de retour ? Bienvenue à bord garçon ! fit Barbe d'Or, assourdissant Cyril à moitié
- Content de te revoir ! fit la voix de basse de John le Rouge, le second, tout en lui assenant selon son habitude une tape amicale dans le dos capable d'assommer un bœuf.
Juste le temps de se remettre, et de dire bonjour à tout l'équipage, que déjà ses valises étaient remontées sur le pont, et que Barbe d'Or, campé à la barre se mettait à hurler :

- Relevez l'ancre ! parez à appareiller !

Les hommes se précipitèrent à leurs postes, grimpant dans la voilure pour la déployer et remontant l'ancre.
- Cyril, va poser tes affaires dans ta cabine, et dépêche-toi de remonter. Il y a à faire sur le pont !
Le dragon ne se le fit pas dire deux fois, empoignant ses bagages, il se rua dans l'escalier étroit qui menait aux cabines, tout excité par le départ imminent. Que c'était bon de se retrouver là !
Sa cabine habituelle l'attendait, toute petite mais tellement agréable. Sous un aspect ancien, l'Altaïr cachait dans ses flancs un intérieur moderne, avec tous les perfectionnements. Le monde du net autorisant bien améliorations à ses habitants. Un bon lit attendait Cyril, sous lequel des tiroirs accueillirent ses affaires,  un petit cabinet de toilette, et surtout un hublot à flanc de coque permettant de rêver en regardant les flots.

Tout aussi vite, il remonta, retrouvant Barbe d'Or les mains négligemment posées sur la barre.
- Allez Cyril, tu prends la barre, et tu navigues au plus près du vent !

Le petit dragon posa ses pattes sur le bois roux, et fier de son rôle, inclina doucement le navire pour suivre la direction indiquée par Barbe d'Or. Inutile de dire, que quand même, John le rouge était derrière lui, prêt à intervenir !
- Regarde Cyril, notre route. Nous allons descendre plein sud, faire escale dans les îles du roi George, descendre encore, passer les quarantièmes, et remonter pleine mer pour aller vers les îles de Polynésie, où se trouve déjà le Dénébola.

Quel voyage ! Cyril en avait le souffle coupé. Le roi George, le cap Horn, la Polynésie !

Que de noms mythiques, résonnant à ses oreilles comme autant de promesses. Cet été allait être palpitant.

Une jolie brise gonflait les voiles, et l'Altaïr avançait rapidement, fendant les flots émeraude avec assurance, laissant derrière lui le rivage doré de l'île. Il se trouvait maintenant en pleine mer, et l'équipage se permettait un certain relâchement, le plus gros des manœuvres terminé pour un temps.
- Et Viveca ? demanda Cyril,
elle est à son poste ?
- Tu la connais, répondit Barbe d'Or, toujours en train de folâtrer à droite et à gauche. Dernièrement elle a fait la conquête d'un ondin. Nous la récupérerons plus loin. Elle était contente de te voir, ça je peux te le dire.
Cyril hocha la tête, depuis qu'ils avaient concouru ensembles aux jeux weblympiques, la sirène figure de proue et lui s'entendaient fort bien, malgré le côté souvent un peu trop déluré et parfois arrogant de celle-ci. Il portait toujours le petit coquillage en or qu'elle lui avait offert pour lui porter chance dans la compétition.
Le soir tomba rapidement, comme toujours sous les tropiques, plongeant le pont dans une semi obscurité.  Cyril abandonna la barre, relayé par un matelot d'expérience, et après un repas simple, émaillé de grands rires avec le reste de l'équipage, tous se préparèrent pour la nuit.
- Cyril, tu prends le deuxième quart !
- Bien capitaine !
Cela voulait dire quatre heures de sommeil avant de remonter monter la garde. Ce ne devrait pas être trop difficile, le navire ayant jeté l'ancre. Il fallait se dépêcher de dormir ! Ce qui fut fait à peine la tête posée sur l'oreiller.
Quatre trop courtes heures plus tard, ce fut un Cyril baillant à s'en décrocher la mâchoire qui remonta sur le pont silencieux. Le marin qui l'avait précédé le salua d'un petit signe de tête avant de descendre rapidement vers ses quartiers. Le dragon s'installa près de la barre, se réveillant peu à peu. Il fallait être vigilant, ne pas décevoir en cas de problème.
Tout était très calme. Une belle pleine lune argentait la mer, un très léger clapotis faisait doucement résonner la coque, le vent était tombé, et l'Altaïr se balançait à peine. Cyril relevait la tête pour admirer la voie lactée qui brillait au-dessus de lui, avant de revenir à la mer autour du bateau. Quel silence ! quelle sérénité !
Est-ce qu'il s'était endormi ? Cyril aurait juré que non, pourtant il n'avait rien vu venir !
Le bateau était là, à quelques encablures, et glissait rapidement vers eux. Il fallait manœuvrer en urgence !
Il s'apprêtait à lancer une alarme, quand une main se posa sur son épaule :
- Ne dis rien, chuchota la voix de John le rouge.
Cyril jeta un coup d'œil au visage soudain impénétrable du second, et se tut, revenant au navire. Un trois mats aussi, plus grand toutefois que l'Altaïr, la coque peinte en noir et beige, un dieu marin à la proue. Il avançait rapidement, et Cyril s'aperçut tout à coup que toutes les voiles étaient déployées, et gonflées sous l'action du vent.
Quel vent ? Les voiles non carguées de l'Altaïr pendaient dans le calme plat. Les flots devant son étrave se fendaient, soulevant une écume blanche qui retombait en vagues bouillonnantes, et pourtant Cyril n'entendait rien. Qu'est ce que tout cela voulait dire ? Il voulut se pincer, pour être sûr de ne pas rêver, mais la pression accentuée de la main de John sur son épaule l'en dissuada. Il était bien éveillé !

Le navire passa à vingt mètres au plus de leur bord, et disparut aussi rapidement qu'il était apparu, dans un nuage de brume qui s'était levé brusquement, malgré le beau temps. John le rouge relâcha une respiration trop longtemps contenue dans sa vaste poitrine, et tous deux se regardèrent, partageant la même vision d'un pont entrevu.
Absolument vide.

 

voile 4.

Partager cet article

Repost 0
Published by Hauteclaire - dans un dragon pour ami
commenter cet article

commentaires

MC 24/08/2012 15:10


Il a du avoir chaud Cyril sur son bateau car le soleil tape fort en ce moment.


Bon week-end ! Gros bisous

Hauteclaire 24/08/2012 23:23



Bonsoir MC


pas tellement, il descends vers le grand Sud


Gros bisous, et beau we


 



Clio Francine 24/08/2012 10:43


Si tu es toujours en Alsace , je te souhaite de tout coeur de passer encore de bien beaux jours . Tu sais , mon second prénom est Odile ( grand-mère paternelle ) ;  je le préfère à mon nom ;
y aurait-il un lien avec mon "amour " pour l'Alsace ?


Gros bisous et profites-en bien.


Francine.


 

Hauteclaire 24/08/2012 23:27



Bonsoir Francine,


j'y suis jusqu'au 3 en principe. excursions, photos ...Il y a de quoi faire en plus de la maison à surveiller !
Odile ? On dit souvent que nos prénoms nous orientent ou nous influencent, alors l'Alsace est ton domaine !


Gros bisous, passe un beau we



Nina Padilha 23/08/2012 14:07


C'était le Hollandais Volant...
Hi hi hi ! Bisous !

Hauteclaire 24/08/2012 01:13


Et oui :-) Mon Cyril voit beaucoup de choses dans le monde du net :-) Bisous Nina


Lenaïg 23/08/2012 10:11


Bonjour Hauteclaire Geneviève ! Grrr, je vais devoir revenir, je veux partir avec Cyril mais je dois sortir ... Merci pour le SMS, que j'ai lu avec retardement, tu vois : je te l'avais bien dit
qu'on pouvait voir "chez moi" à Paris, du train ! Merci beaucoup, RV en septembre avec plaisir, toujours en Alsace ? Gros bisous.



Hauteclaire 24/08/2012 01:16



Bonsoir Lénaig,


Cyril t'attendra avec plaisir :-)


Quant à moi toujours en Alsace jusqu'au 3 . En revenant, je tacherai de photographier Alastair à la volée, il est posé au-dessus des voies ce coquin !


Gros bisous, à Septembre



Clio Francine 23/08/2012 09:24


Coucou Geneviève , te voilà rentrée .


C'est passionnant ce début de la nouvelle histoire de Cyril !!


Gros bisous.


Francine.

Hauteclaire 24/08/2012 01:22



Bonsoir Françoise


pas rentrée du tout, je suis toujours en Alsace ... Les articles sont programmés, car je ne peux faire beaucoup plus que de répondre à mes messages, pour cause de bas débit !


Gros bisous, bonne fin de semaine