Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Des mots et merveilles
  • Des mots et merveilles
  • : Les mots sont les miens, les merveilles sont celles de la nature. Des photos, au fil de mes rencontres et mes envies, des contes, des récits autour de l'amour
  • Contact

Bonjour à tous

Bonjour, je m'appelle Cyril et je vous accueille dans ce blog 

XX113813

 

 

 

 

Recherche

Mes communautés

Entre ombre et lumière: Link

 

verres 2

 

Octobre 2013 

Thème du mardi 8 octobre : souvenirs de vacances

Thème du mardi 15 octobre : insolite

Thème du mardi 22 octobre: champignons

Thème du mardi 29 octobre: alignements

Thème du mardi 5 novembre : vols d'oiseaux

Thème du mardi 12 novembre : toiles d'araignées

Thème du mardi 19 novembre : sillages

Thème du mardi 26 novembre : clair de lune.

Thème du mardi 3 décembre : rouge,jaune, vert, couleurs d'automne

Thème du mardi 10 décembre : poissons

 

 

 

  Week-end du petit patrimoine : link

 

avatar

 

 

Week-end du 9/10 novembre : chaussures anciennes (Anika)

Week-end du 16/17 novembre : libre

Week-end du 23/24 novembre : libre

Week-end du 30/1er decembre : les arbres remarquables (Murielle)

Week-end du 7/8 décembre : les cages à oiseaux (Hauteclaire)


 

Un dragon pour ami : Link

 

XX113856

 

En vert comme bleu : link

 

en bleu 1

 

Rejoignez -nous !

Ma page Hellocoton

Retrouvez Hauteclaire surHellocoton

les cadeaux

un petit coeur  d'amitié


offert par Alba

Pour mon millième comm'



offert par Alba

*

offert par LIlibeth



offert par Jaly

http://data0.eklablog.com/hauteclaire/perso/sunshine-award.jpg

offert par Tataray

album fleuri

Visitez aussi mon petit espace fleuri: promenades [clic]



               Mes livres publiés, rêver, s'évader, pour petits et grands   Visitez ma vitrine (CLIC) 

 

mes livres                                         

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 07:00

 

 

 

trans11.gif

 

 

Cyril et le continent blanc 1

 

 

La tempête avait rejeté l’Altaïr beaucoup plus loin que ce qui était prévu au départ, avant de passer le cap Horn. A lieu de continuer à longer plus ou moins la côte, le navire avait été complètement déporté, pour se retrouver maintenant au large de la banquise antarctique.
Tout cela Cyril le savait, mais ces pensées demeuraient dans un coin de son cerveau, sans vraiment aller jusqu’à son raisonnement. Il restait dans la vigie, indifférent au remue-ménage, en bas, sur le pont, et à ses vêtements trempés d’eau de mer.

– Cyril ! veux-tu te dépêcher de redescendre, et fais-moi le plaisir de te changer tout de suite !

Barbe d’Or, campé sur le pont, le visage relevé, l’appelait d’en bas.
– Oui capitaine, répondit Cyril d’un ton décidé, mais sans bouger.

Ce qu’il avait devant les yeux était autrement plus fascinant que d’aller chercher des vêtements.

Sous un ciel redevenu limpide comme du cristal,  une falaise blanche s’étendait aussi loin qu’il lui était possible de voir. A la lumière éclatante d’un soleil radieux, elle brillait de mille feux, comme pailletée de petites étoiles.
Blanche ? Non, ce n’était pas le bon terme, il y avait des dizaines de nuances de bleu, en regardant mieux. Celui si pâle qu’il avait pris pour du blanc, jusqu’au bleu outremer qui se dissimulait dans les creux et les anfractuosités de la glace.
Parfois, un pan de banquise s’écroulait dans une gerbe d’eau grise, soulevant de l’écume mousseuse, et des glaçons légers.

La chute, à cette distance, paraissait silencieuse, et pourtant une masse impressionnante de glace et de roches mêlées s’était détachée,

 Des vagues lentes suivaient la chute du géant, qui venaient mourir jusque sur la coque de l’Altaïr, soulevant le bateau dans une houle paresseuse.
– Cyril !
Le dragon s’arracha au spectacle en étouffant un éternuement qui lui fit cracher de l’eau. Il fallait se réchauffer ! Pas question de s’enrhumer comme au nouvel an ! –

Il vola jusqu’au pont abandonnant la vigie avec regret et s’engouffra dans l’escalier étroit pour aller jusqu’à sa cabine. Les matelots qui étaient restés confinés pendant la tempête, allongés sur leurs couchettes, maintenus par les barres anti-roulis, relevaient ceux qui étaient restés sur le pont et qui comme Cyril, redescendaient se changer. Des gobelets de rhum, pleins à ras bords, étaient distribués, et bientôt Cyril sentit la douce chaleur de l’alcool parfumé se répandre jusque sous ses écailles.

– Voilà le médicament du bord, mon gars, fit le bosco qui distribuait
Comme s’était bon ! La tête tournait bien un peu, mais l’essai d’une petite flamme le rassura sur sa santé. Du reste, une poignée de biscuits vint tempérer cette tendance à un roulis tout intérieur. Ainsi remis et changé, Cyril remonta sur le pont, afin d’aider aux opérations de remise en état.
Il fallait sécher le pont le plus vite possible, avant que trop de glace ne se forme. Retirer des voiles qui avaient été déchirées, les remplacer,  remettre en ordre… pendant une heure personne n’eut le temps de souffler sous les ordres de John le rouge.
Barbe d’Or remonta à son tour, et se déclara satisfait. Il fallait toutefois que la voilure sèche, et recoudre ce qui devait l’être, impossible de repartir tout de suite comme il l’aurait souhaité.
Cyril, dissimulant mal son enthousiasme, alla demander s’il pouvait aller faire une petite exploration en attendant, ses talents en matière de couture étant à peu près nuls.
Barbe d’Or esquissa un sourire en voyant le dragon trépigner devant lui :
– C’est d’accord, mais tu ne t’éloignes pas de la côte. Tu dois être revenu dans une heure, et d’ailleurs je veux pouvoir te surveiller d’ici. Nous sommes à un endroit particulièrement dangereux garçon, ne l’oublie pas !
– Oui capitaine, compris capitaine ! Merci capitaine, répondit le petit dragon avec conviction.
Cyril s’envola sous le regard  amusé de l’équipage, un peu envieux peut-être, et se dirigea à tire-d’aile vers la falaise, pour se poser sur une neige dure comme de la pierre, à peine recouverte d’une fine couche de poudreuse, dans laquelle ses pattes laissèrent les seules empreintes d’un être vivant à des kilomètres à la ronde.

Le paysage était grandiose. La banquise s’étendait à perte de vue, moutonnant ça et là au gré des roches qu’une  neige séculaire recouvrait. Loin, très loin, une chaîne de montagnes dressait ses sommets aigus rejoignant presque un soleil bas sur l’horizon. Cyril se sentit pris d’une furieuse envie d’aller jusque-là, envie vite réprimée. La distance devait être énorme, et il avait promis de ne pas s’éloigner.

Il fit quelques pas, prenant des photos avec le petit appareil qu’il avait emporté. Il voulait pouvoir montrer un beau reportage en revenant ! L’Altaïr aussi, pris d’en haut et qui paraissait tout petit.
De ce monticule il aurait un meilleur angle de vue. Cyril avança dans sa direction vérifiant sa mise au point. Qu’est-ce que c’était ce petit frisson qui l’avait parcouru ? Une sensation de danger ? Mais il n’y avait rien alentour ! Le ciel était pur, rien de ce côté. Ce devait être les nerfs, après la tempête.
A ce moment, il ressentit encore un frémissement  le long de son échine, puis les pattes se mirent à le chatouiller. Qu’est-ce que ??
Avant d’avoir eu le temps de réaliser, la neige recouvrant une crevasse céda sous son poids, et Cyril se sentit  tomber, aspiré vers les entrailles de la banquise.

 

 

A suivre !

 

(ma communauté, un dragon pour ami )

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Hauteclaire - dans un dragon pour ami
commenter cet article

commentaires

flipperine 12/09/2012 22:57


une belle histoire

Hauteclaire 14/09/2012 00:39



Merci Flipperine



Clio Francine 12/09/2012 10:44


Bonjour Geneviève.


Chaque nouvel épisode des aventures de Cyril est un vrai bonheur .


C'est comme "avant" quand j'étais petite et que  j'attendais mon hebdomadaire pour connaître la suite de telle ou telle histoire.


J'espère que tu vas bien.


Gros bisous.


Francine

Hauteclaire 12/09/2012 14:21



Bonjour Francine,


Je peux te le dire en toute franchise, Cyril suit les messages avec beaucoup de joie ! Et il espère que la suite de ses aventures continuera de te plaire


Son jour ? Le mercredi, pour les grands enfants que nous sommes !


Gros bisous de notre part à tous deux



emma 12/09/2012 09:14


ah tu nous laisses en plein drame, c'est pas bien, que va t il lui arriver ? une belle évocation de la chute de la glace, comme si on y était, bonne journée

Hauteclaire 12/09/2012 14:15



Bonjour Emma,


la suite ... la semaine prochaine !
Cyril t'attend pour continuer de raconter 


Des bisous, merci pour ta lecture



jill-bill.over-blog.com 12/09/2012 08:52


Ouille alors mon pauve Cyril lance Dragonien.... Bon mercredi Hauteclaire, bises de jill

Hauteclaire 12/09/2012 14:14



Coucou Jill


heureuse de savoir que Dragonien suit aussi


Belle journée à toi,


et plein de bises



Nina Padilha 12/09/2012 08:11


Des vacances mouvementées... Que va-t-il lui arriver ?

Hauteclaire 12/09/2012 14:13






A suivre à suivre ...


Gros bisous Nina