Une rue de Tahiti

Publié le par Hauteclaire

Pour la communauté de Lyly  "une oeuvre un poème" cette rue de Tahiti

 

gauguin-street-in-tahiti-18.jpg

 

 

 

Rue de Tahiti

Je me souviens, cet après-midi là …

Cette rue de Tahiti, les îles sous un ciel pur, dur, de la porcelaine d’un bleu infini, à perte de vue.

Plus loin, là-bas, les montagnes, en découpe sur des nuages immenses de blancheur. Je me promenais dans une chaleur aux senteurs de mer et de tiaré. Le vent qui soulevait doucement mes cheveux apportait la rumeur d’une musique lointaine, se balançant au rythme lent des fleurs.

Du vert, tellement de vert, d’une nature exhubérante et chaude, envahissant chaque recoin, chaque parcelle de ce que mes yeux pouvaient englober, jamais rassasiés de voir.

Des femmes aux vêtements de couleurs brillantes, à la peau de fruit mur, marchant comme des déesses, ou simplement assises, fixant l’horizon d’un regard impassible.

Je marchais, sans but, dans un bonheur parfait d’exotisme et de douceur moite.

Tahiti, mon rêve éveillé.

La lumière baissait, le soir était tombé, il fallait rentrer.

Le musée allait fermer.

 

Publié dans les poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Alice 07/06/2011 07:18



Un souvenir exotique .. Bravo. Bises Alice



Vénusia 06/06/2011 08:10



on s'y croirait


bravo


bises de bonne journée



flipperine 05/06/2011 17:06



comme j'aimerai y aller


bises



Mamie Claude 05/06/2011 13:01



N'ayant pas beaucoup voyagé, je viens de me promener dans cette joli peinture, avec tes mots, je me croyais dans ces lieux de rêve. Gros bisous



francoisegrimaud(sarahfrane) 05/06/2011 10:44



très belle promenade


tu as fait une belle chute aussi


amitiés