Western

Publié le par Hauteclaire

monument valley 1920

 

 

Comme surgi du néant, il apparut au petit matin, descendant des hautes plaines, au pas tranquille de son cheval pâle.
Il entra dans la ville assoupie, réveillant la peur dans le regard de ceux qu’il croisait.
Son visage restait dans l’ombre de son chapeau, l’extrémité d’un cigarillo brasillait au coin de sa bouche, tranchant sur le bleu dur du ciel. Les pistolets à sa ceinture brillaient dans la lumière du soleil levant.
Bien droit sur sa selle, il entra dans la ville, et pour une poignée de dollars, les habitants crurent l’engager alors qu’ils étaient les proies. La ville corrompue lui appartint, et à la lanière d’un fouet, il accomplit sa vengeance, pendant ses ennemis haut et court.
Il disparut comme il était venu, laissant derrière lui les ruines fumantes des murs peints en rouge se reflétant dans les eaux calmes du lac.
Son nom était écrit sur la pierre d’une tombe.

 

(texte d'il y a quelques temps, reprit pour la communauté "jeune auteur et compositeur" . et pour mon défi perso clic .Image du net )

Publié dans les contes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Armide+Pistol 05/02/2011 16:53



Le cow boy apparaît et diparaît à la vitesse d'un rêve, son forfait accompli. Une bien belle évocation.



mamazerty 05/02/2011 15:56



coucou de la fin de semaine....à toi oh cow girl indomptée et incorruptible^^