Cyril et le reflet dans l'eau

Publié le par Hauteclaire

Il y a un moment que je vous avais parlé de Cyril, mais pourtant, il lui arrive toujours plein de choses dans le monde du web.

La preuve, cette aventure dont il se souvient avec toujours beaucoup d'émotion !  (il y a de quoi, la catastrophe n'était pas loin)

Une réflexion aussi, peut-être sur le climat et ses dangers ...

 

readingdragonsc

 

Cyril était très confortablement installé sur une grosse fourche d’un arbre du parc du royaume Pc, et lisait un peu distraitement un roman d’aventures.

Il bailla, et leva le nez pour jeter un coup d’œil sur les jardins.

On était dans le milieu de l’après-midi, et le parc était désert, tout le monde était occupé dans les fichiers, ou bien en train de se reposer comme lui. Après toute l’agitation de ces dernières semaines, il avait eu le simple désir de ne rien faire, et le livre était un prétexte pour ne pas en avoir l’air, alors qu’il rêvassait.

Son expédition dans le fichier d’Amérique du sud avait été particulièrement riche en émotions que le petit jaguar sculpté en jade qui lui avait été offert lui rappelait. Il le gardait bien caché dans un tiroir de sa chambre, et le regarder le remuait toujours

La matinée avait été pluvieuse, suivie d’un agréable soleil, il faisait doux, un peu frais et il avait eu envie de sortir de chez lui. Les pelouses étaient encore humides, donc pas question de s’installer en ayant oublié de prendre sa natte de camping.

Il avait un peu bavardé avec l’arbre (se poser sans demander la permission aurait été vraiment mal élevé) et avait choisi la fourche à mi-hauteur, appuyé contre le tronc. De là, il pouvait voir les jardins, et surtout, il était bien au sec, environné du délicieux parfum balsamique des feuilles et pouvait paresser à sa guise.

Quel plaisir !

Un vrai silence régnait, l’arbre sommeillait, les oiseaux faisaient aussi la sieste, et après les averses du matin, les jardins brillaient  de gouttes d’eau au soleil, avec un aspect bien lavé. La végétation désaltérée poussait avec vigueur, les fleurs dressaient la tête, et il montait de la terre une odeur verte et humide absolument délicieuse.

Il y avait encore des flaques d’eau un peu partout qui étaient en train de s’évaporer doucement, comme des taches d’argent jetées au hasard. Cyril aimait bien les regarder, lisses comme des miroirs, reflétant le ciel, et les branches, ou lui-même quand il se penchait au-dessus

Justement, il y en avait une au pied de son arbre, encore étendue et profonde, le soleil ne l’avait pas touchée. Cyril, refermant son roman, se pencha un peu, pour voir son reflet à l’envers dans l’eau

Il se vit, entouré des feuilles de l’arbre, le livre entre ses doigts. Il se fit une petite grimace, et se reculait, pour se réinstaller quand un mouvement derrière lui, vu dans l’eau, attira son attention. Il y avait quelque chose sur une branche un peu au-dessus ! Il se retourna et fixa les profondeurs végétales. Rien… Il avait dû se tromper, l’eau avait dû être légèrement dérangée par une goutte qui tombait, ou bien un peu de vent. Il suffisait de peu  de chose pour créer des images dans une flaque.

Il se pencha à nouveau, pour vérifier puis se retourna vivement ! Il en était sûr, il y avait un elfe qui se promenait derrière lui, et qui essayait de se cacher, pour lui faire une farce ! Il y en avait tout un dossier dans le royaume, et si la plupart étaient très gentils, ils adoraient les espiègleries de ce genre.

– Veux-tu sortir ! fit Cyril, un peu agacé.

Je t’ai vu, ce n’est plus drôle.

Mais rien ne vint, si ce n’était un soupir de l’arbre, qui grommela avant de se rendormir.

Cyril se tut pour ne pas le déranger, et se repencha vers la flaque. Rien cette fois, mais si là !

Il se retourna encore, et dans le mouvement brusque qu’il fit pour regarder derrière lui, il glissa de sa branche, et tomba, s’étalant de tout son long dans la flaque d’eau, avant d’avoir eu le temps d’ouvrir ses ailes.

Ouh !! Il s’ébroua, faisant gicler l’eau de ses écailles. Non seulement elle n’était pas chaude, mais en plus il se sentait vexé. Maintenant, il ne restait plus qu’à aller au château pour se sécher convenablement. Tient, c’était curieux, il voyait un peu trouble, et pourtant il ne s’était pas cogné la tête ? Il devait avoir un peu d’eau dans les yeux. Il cligna plusieurs fois des paupières, pour éclaircir sa vue, puis les frotta de son doigt replié.

Rien n’y faisait, le paysage restait vaguement brouillé, et Cyril se sentit soudain assez mal à l’aise. Il allait falloir qu’il voie le médecin du château, si cela ne s’arrangeait pas.

Et où était tombé son livre ?

– Ouh ouh, fit une voix fluette au-dessus de lui.

Cyril leva la tête, et constata qu’un petit elfe se trouvait bien sur une des branches hautes de l’arbre dont il venait de tomber. Il lui souriait, et lui faisait de grands gestes de la main, l’air ravi.

Pour le coup, Cyril manifesta sa mauvaise humeur :

– Je te remercie, avec tes bêtises, tu m’as fait tomber, et maintenant, non seulement je suis mouillé, mais en plus, j’ai des problèmes avec mes yeux !

L’elfe eut l’air tout à coup très chagriné :

– Je suis désolé, je ne voulais pas te faire tomber, mais pour une fois que je voyais quelqu’un du monde à l’envers, je voulais en profiter ! Et pour tes yeux, à mon avis, ça va s’arranger très vite, ce n’est qu’un effet du passage.

Le monde à l’envers ? Le passage ? Le dragon haussa les épaules moralement, les elfes avaient toujours une drôle de façon de s’exprimer.

– Bon, mais tu m’excuseras, je retourne chez moi pour me sécher. Regarde-moi ça, j’ai de la terre partout !

– Chez toi ? mais, comment comptes-tu faire ? Regarde, la flaque est en train de disparaître !

Par réflexe, Cyril baissa les yeux. L’elfe avait raison, le soleil s’était fait plus chaud, et l’eau s’évaporait rapidement, il y avait même un peu de vapeur qui montait de ses écailles.

– Je ne vois pas le rapport, fit Cyril d’un ton pincé, au revoir.

Et il lui tourna le dos, pour se mettre en route vers le château, mais n’avait pas fait deux pas qu’il s’arrêtait pile. Le château ?? Que s’était-il passé ?

 

A suivre !

 

Pour la communauté de Lénaïg: "feuilletons, histoires à suivre ..."

et celle de Cyril : "un dragon pour ami"

 

Bisous flambés

(article programmé)

Publié dans Cyril le dragon

Commenter cet article

jill bill 12/08/2013 16:53


Bonjour Hauteclaire.... Le château... On se demande bien ce qu'il en est... ! Oups vite la suite.... Bises, jill

Di 07/08/2013 21:04


On dirait que je viens de lire l'extrait d'une histoire écrite par une fée.

Lenaïg Boudig 07/08/2013 12:27


  Coucou Hauteclaire ! Ravie de revoir Cyril mais très inquiète pour lui ... Pourtant, en début de page, tu
sembles nous rassurer ! Merci beaucoup de continuer à poster ses aventures dans ma communauté aussi. Même si les communautés disparaissent quand tout le monde passera à la nouvelle version OB,
peu importe, en attendant j'en suis très fière ! Gros bisous !

margaux33 07/08/2013 12:09


j'attends la suite . bises

Nina Padilha 07/08/2013 09:44


Cool ! Le retour de Cyril !
Il m'avait manqué...
Bisous !